Les poissons d'avril de la presse britannique

Plusieurs journaux britanniques ont profité de ce 1er avril pour répandre des histoires loufoques. A l’approche du référendum pour l’indépendance de l’Ecosse, il était fort difficile pour les rédacteurs de ne pas s’en inspirer… 

Tous les ans, les lecteurs repèrent les nombreuses blagues glissées soigneusement par les journalistes. Et 2014 n’a évidemment pas échappé à la fameuse tradition. Les anglais n’ont pas manqué d’imagination : du gaz de schiste exploité à Buckingham Palace, aux poules qui pondent des œufs carrés, on en a vu de toutes les couleurs.

Le journal The Times fait partie des nombreux quotidiens à s’être amusé sur le thème de l’Ecosse. Il suggérait que le débat sur l’indépendance avait fortement attiré l’attention de Son Altesse Royale Ferdinand, duc de Saxe. En effet,  il affirme que le duc allemand, descendant du dernier roi Stuart, aurait tous les droits au trône d’une Écosse indépendante. Les citations attribuées à un universitaire avaient pourtant été crédibles : « Si nous revenons à une Écosse, constitutionnellement du moins, telle que nous l’avions connue dans les années 1600, il semble que les Stuarts ont juridiquement plus le droit de régner qu’un Windsor ». Un petit indice avait pourtant été glissé : le nom de l’expert de l’Université de Dublin, Amadan Giblean, est une traduction du gaélique qui signifie « poisson d’avril ».

Du côté du Daily Mail,  « des documents secrets gouvernementaux » ont été divulgués et suggéraient une nouvelle conception de l’Union Jack, dans le cas d’une indépendance de l’Ecosse. Le journal revendiquait: "Le changement radical de notre drapeau national - la première depuis 1801, quand la croix de St Patrick avait été ajoutée, pour symboliser à l'époque l'Irlande du Nord - a accidentellement été révélé dans les documents confidentiels portés par un conseiller du gouvernement à Downing Street."

union-jack-mail

The Guardian, quant à lui, dévoile un projet supposé secret du gouvernement écossais : un changement du sens de la circulation de gauche à droite. Il indique aussi que la campagne présentera « un projet ambitieux d’abolir le système de signalisation routière anglais ». Le plus difficile sera bien entendu de passer la frontière. Pour aider les automobilistes venant d’Angleterre, une petite vidéo ludique mettant en scène des voitures Lego explique comment éviter les accidents.

scotland-guardian

The Daily Telegraph a « signalé » que des projets ont été dévoilés pour une nouvelle pièce de monnaie de la livre écossaise dans le cas d’une victoire au référendum de septembre. Le « projet » serait d’introduire dès le 1er avril 2015 des pièces où le profil du Premier ministre écossais Alex Salmond remplace celui de la reine Elizabeth II.

v2-alex-salmond-pound

Mais pas toutes les blagues évoquaient le thème de l'Ecosse. Un programme de la chaîne de télévision ITV a réussi à dégoter une interview avec le premier agriculteur du monde à élever des poulets qui pondent des œufs carrés.

square-eggs

The Mirror a de son côté révélé que le dictateur nord-coréen Kim Jong-Un avait élaboré un plan pour contester la domination mondiale des One Direction. Il a interdit l'entrée du boys band anglo-irlandais dans son pays, tant que les membres du groupe n’auraient pas adopté sa coupe de cheveux.

one-direction

Enfin, le tabloïd The Sun titrant « Frackingham Palace », affirmait que la reine a donné son accord pour exploiter le gaz de schiste dans le jardin du palais de Buckingham. « L’exploitation pourrait réduire la flambée des factures des services publics qui coûtent à la famille royale jusqu'à 3,1 millions de livres par an », a faussement déclaré le papier.

palace

Les boutades citées ci-dessus ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres. Les anglais sont excellents  dans la matière, bien qu’il y ait eu un léger déclin depuis des dizaines d’années. En effet, la BBC révélait son meilleur poisson d’avril, datant de 1957. Le programme d’actualités Panorama de la BBC, avait mis au point un énorme canular pour duper la nation. Celui-ci évoquait la récolte annuelle de spaghetti. Le reportage montrait en effet des agriculteurs qui ramassaient les spaghettis dans les arbres, afin de les faire sécher au soleil. Un poisson d'avril digne de ce nom. Une pépite des archives télévisées à savourer juste ci-dessous:

Zoé Loporto avec Loïc de La Mornais

A lire aussi