Les plages espagnoles resteront-elles désertes ? 

Reuters

Le gouvernement Espagnol a annoncé ce mardi 12 mai l’obligation d’une quarantaine de quatorze jours pour tout citoyen entrant sur son territoire, y compris de nationalité espagnole. Une décision qui fait mal au secteur du tourisme, qui craint de voir les vacanciers déserter les plages, hôtels et autres locations cet été.

Mais cette annonce n’est pas isolée. L’Espagne rejoint ainsi la plupart des pays européens qui voient dans l’afflux de visiteurs étrangers un risque de potentielle deuxième vague pour cette épidémie. L’Allemagne avait pris cette décision dès le 10 avril. Le Royaume-Uni a fait de même la semaine dernière, avec une exception : les ressortissants français et irlandais ne sont pas soumis à cette règle! En France, la décision n’a pas encore été prise. Pour l’instant, ce type de quarantaine n’est imposée qu’aux voyageurs venant de l’extérieur de l’Union européenne, de l’espace Schengen et du Royaume-Uni.

A lire aussi

  • Aucun article
Publié par Valéry Lerouge / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article