Iran : l’UE propose un mécanisme de troc pour contourner les sanctions américaines

Federica Mogherini, la Haute représentante pour les affaires extérieures de l’UE, a annoncé la création d'un système de troc afin de préserver le commerce avec l'Iran pour échapper aux sanctions américaines, défiant Donald Trump au moment où il se livrait à une nouvelle charge contre Téhéran a l’ONU.

Cela fonctionnera comme une bourse d'échange à partir de la vente de pétrole iranien, première ressource du pays. Ce mécanisme vise à immuniser les acheteurs et vendeurs en évitant des transactions en dollars qui pourraient les exposer à des sanctions américaines. Cette initiative vise à sauver l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 malgré la sortie fracassante des États-Unis de ce texte en mai. L'accord conclu en 2015 est censé empêcher l'Iran de se doter de la bombe atomique et le sortir parallèlement de son isolement économique grâce à une levée des sanctions qui l’étranglaient.

Mais en claquant la porte de l'accord, Donald Trump a rétabli une série de lourdes sanctions visant aussi les entreprises ou pays étrangers qui continueraient de faire des affaires avec Téhéran. Sous la menace, nombre de grands groupes ont cessé toute activité avec l'Iran par crainte de représailles américaines. Les États-Unis ont dors et déjà critiqué ce système proposé par l’UE qui va à l’encontre de la volonté de Donald Trump.

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article