Travail détaché : l'exception des routiers

L’Europe voulait s’attaquer au dumping social, y compris dans le transport routier. C’est raté. La semaine dernière, le Parlement européen entérinait l’accord sur les travailleurs détachés, "à travail égal, salaire égal, sur le même lieu de travail". Mais les pays de l’est de l’UE et l’Espagne ont obtenu que les chauffeurs routiers n'entrent pas dans le cadre de la directive. Et leur cas ferait l’objet d’un texte à part.

Les parlementaires français notamment espéraient s’approcher d’un accord similaire à celui des travailleurs détachés, et qui encadrerait aussi le temps de repos des routiers. Tout a été retoqué par la Commission Transports du Parlement européen, porté par un vent d’Est… Les eurodéputés français, tous bords confondus, sont très remontés. Ils vont tenter d’obtenir un passage du texte en session plénière, pour pouvoir le bloquer. Mais rien n’est moins sûr.

A lire aussi

  • Aucun article

A lire aussi

  • Aucun article