La Haye : Ratko Mladic comdamné à la prison à perpétuité

C’est l’épilogue d’un feuilleton judiciaire qui aura marqué les vingt dernières années. Le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie a rendu son dernier jugement aujourd’hui. Sans doute le verdict le plus attendu par les familles des victimes des guerres de Yougoslavie, notamment celles qui ont été décimées après le massacre de Srebenica.

Ratko Mladic est le dernier protagoniste jugé par le Tribunal pénal international. Il est le dernier des mis en cause à avoir été arrêté. C’était en 2011. L’ancien général serbe de Bosnie est accusé d’avoir perpétré, via l’armée de la République serbe de Bosnie qu’il commandait, le massacre de plus de 8300 hommes et adolescents dans la région de Srebenica en 1995.

Ce mercredi, le tribunal l’a reconnu coupable de génocide et de crimes contre l’humanité. La séance a été particulièrement mouvementée. Celui qu’on surnomme « Le boucher des Balkans » s’est fait sortir de la salle d’audience par les services de sécurité. Il s’est emporté contre le juge, criant au mensonge, lorsque celui-ci énumérait les faits qui lui sont reprochés.

C’est aussi la fin pour le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie. La juridiction créée par l’ONU en 1993 pour juger les « violations graves du droit international humanitaire » commis dans la région à partir de 1991, fermera ses portes a la fin de l'année. Seuls le centre pénitentiaire et la chambre d'appel vont rester .

Le verdict est tombé vers 12:00. Ratko Mladić est condamné à la prison à perpétuité pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Il a d’ores et déjà annoncé faire appel de cette décision.

Nous avons recueilli la réaction de Serge Brammertz, Procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie.

 

A lire aussi

  • Aucun article
Publié par vlerouge / Catégories : Pays-Bas

A lire aussi

  • Aucun article