Médaille d'or anti-Zika pour la Croix-Rouge

En cette matinée ensoleillée, les volontaires de la Croix-Rouge Brésilienne profitent du beau temps pour sensibiliser les passants. Répartis dans quatre lieux touristiques de la ville de Rio, ils distribuent des kits de protection contre le virus Zika.

Quelques brochures, plus ou moins ludiques, une bombe anti-moustique et deux préservatifs : telle est la composition du petit pochon offerts par les volontaires de la CR. Quotidiennement, ce sont environ 500 volontaires, répartis dans la ville de Rio pour distribuer entre 1600 et 2000 kits par jour. Des moyens impressionnants, spécialement déployés pour la période des Jeux Olympiques. Si la baisse des températures (eh oui, au Brésil, c'est l'hiver !), réduit le risque de propagation du virus par piqûre du moustique Tigre, l'afflux de populations augmente quant à lui la probabilité de transmission du Zika par relation sexuelle. D'où la nécessité de sensibiliser touristes et Brésiliens à l'aide de brochures et de préservatifs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Néanmoins, l'action de la Croix-Rouge ne se limite pas à la quinzaine olympique. Depuis le début de l'année, dans le cadre de l' "Opération Zika" (Operação Zika)elle organise de nombreuses actions de protection et de sensibilisation dans tout le pays. La Croix-Rouge brésilienne est notamment très présente dans les favélas, pour identifier les foyers de moustique et informer les populations.

Marie Gentric pour Fanny Lothaire

Related Posts: