Les Jeux de l'amour

Crédits : log.ma

A en croire les milliers de préservatifs distribués et l'engouement sur l'application de rencontre Tinder, les Jeux s'annoncent plus coquins qu'il n'y paraît ! 

Des préservatifs à gogo

450 000. C'est le nombre de préservatifs qui seront distribués aux 10 500 athlètes olympiques. Soit le triple de Londres. Si l'on fait le calcul, on obtient les chiffres suivants : chaque athlète recevra un total d'environ 43 préservatifs, soit 2 par jour. De quoi leur faire un joli stock et leur assurer des Jeux plutôt amusants. Blague à part, cette quantité astronomique de préservatifs n'est pas (seulement) destinée à encourager l'activité sexuelle de nos athlètes. C'est surtout un moyen de protection contre les maladies sexuellement transmissibles, dont … le Zika.  Avec plus de 1,5 millions d'individus touchés, le Brésil est le pays le plus sévèrement atteint par l'épidémie. Or, si le virus est principalement véhiculé par par les piqûres du moustique Aedes, il est également transmissible par voie sexuelle. Une raison de plus de sortir couverts.

Crédits : rappler.com

Crédits : rappler.com

Parmi les 450 000 préservatifs distribués aux athlètes, 150 000 sont des préservatifs féminins. 

Rio, ville brésilienne la plus populaire sur Tinder 

Du côté des nouvelles technologies, la tendance est également à la sensualité. Ces derniers mois, l'application Tinder a connu un véritable boom dans la ville de Rio. Rappelons le principe : les individus s'inscrivent, postent des photos, et visualisent les profils de leurs homologues. En cas de coup de coeur réciproque, c'est le "match", qui permet l'ouverture d'une discussion virtuelle et d'une éventuelle histoire d'amour. Et, depuis quelques semaines, le taux de "matchs" a augmenté de 10% dans la ville de Rio ! A l'approche des Jeux Olympiques, cette dernière est devenue la septième ville la plus populaire de l'application. Avec ses milliers de sportifs et ses 500 000 touristes attendus, Rio promet de se placer sous le signe de l'amour. Et de vivre un hiver plus chaud que prévu ...

Marie Gentric pour Fanny Lothaire

Related Posts: