La cérémonie d'ouverture, on debriefe ?

Fireworks are seen during the Opening ceremony for Rio 2016 Olympic games at Maracana Stadium in Rio de Janeiro on August 5, 2016. / AFP PHOTO / YASUYOSHI CHIBA

On en parlait, on en rêvait, on l'attendait, la cérémonie d'ouverture c'était hier. Alors aujourd'hui, les quelques 60 000 chanceux qui se trouvaient à l’intérieur et les millions de téléspectateurs peuvent donner leurs impressions.

Elsa Lavenir est volontaire et elle a aussi eu la chance de voir la cérémonie de l'interieur. " C'était incroyable, je suis passée par tous les états...On ressent tellement d'émotions : Frissons, joie, larmes de bonheur !", raconte-t-elle. Malgré les comparatifs récurants avec la cérémonie de Londres qui avait été unanimement appréciée, le show brésilien a réussi à trouver sa place dans le cœur des supporters et des athlètes.

Les points forts

Oubliant les problèmes et pensant à l'unité, Elsa renchérit : "Tous les pays du monde semblent unis et c'est tellement fort, tant sur le plan sentimental que sur le plan visuel, avec tous les jeux de lumière, feux d'artifice".

Les athlètes français ont inondé les réseaux sociaux de selfies, photos, petites vidéos avant, après et surtout pendant la cérémonie, pour le plus grand plaisir de la communauté. Pas de doute, ils ont tous l'air ravis et n'ont qu'un mot à la bouche : "inoubliable".

athlete

Gaspard, un autre Français présent à la cérémonie, avoue avoir senti "une vrai communion dans le stade avec tous les spectateurs et un grand respect mis à par pour l'intervention du premier ministre qui a été hué. La délégation des réfugiés ainsi que des sportifs indépendants ont réussi à faire lever le stade entier !". Les dispositifs de sécurité ont été, selon lui, aussi impressionnants que les feux d'artifices, "mais c'est la première fois que je participe à un événement comme ça, donc c'est peut-être normal", s'amuse-t-il.

Gaspard à la cérémonie d'ouverture Rio

Les points faibles

Sur Twitter, les telespectateurs s'impatientaient de voir les Bleus entrer en scène. Patience, les meilleurs savent se faire attendre.

 attente

Les critiques courantes portent justement sur le fait d'avoir oublié les problèmes du Brésil. Les soucis nationaux, économiques, politiques et sociaux ont été occultés par le spectacle. Même si les Brésiliens profitent, ils n'oublient pas pour autant et la présence de Temer fortement hué en a été la preuve. Une manifestation anti-JO ayant eu lieu aux abords du stade, le climat est resté un peu tendu jusqu'à se que la magie du spectacle ait opéré.

Malaise des téléspectateurs sur la toile, qui décrivaient la cérémonie comme joyeuse, cosmopolite, ouverte, moderne, mais en ayant assez des commentaires des journalistes. Un point faible qui, finalement, n'en est pas vraiment un, puisque c'est comme ça qu'on les connait, les commentateurs.

Anne-Flore Roulette pour Fanny Lothaire

Related Posts: