La torche olympique éteinte par des manifestants

Voaafrique

Il y a 2 jours, la flamme olympique a été éteinte lors de manifestations de rue. Un geste hautement symbolique, qui souligne l'hostilité grandissante des Brésiliens à l'égard des Jeux de Rio.

Alors qu'elle était en chemin vers Rio depuis 85 jours, la torche a cessé de brûler pendant un petit moment. Dans la ville d'Angra dos Reis, située à 150 km de Rio, les manifestants ont semé la confusion. Ils ont envahi les rues et encerclé le van qui transportait la flamme, avant de l'atteindre. Armée d'une bombe gazeuse, la police militaire est intervenue pour apaiser la foule. La confusion a interrompu le passage de la flamme et les concerts prévus pour l'occasion.

Crédits : Correio do povo

Crédits : Correio do povo

Les manifestants à Angra dos Reis. Sur les pancartes, on peut lire "Torche de la honte" - "Les travailleurs de Angra ne vont pas payer pour la crise !!" 

La foule manifestait contre sa colère contre les dépenses opérées par la ville d'Angra dans le contexte des Olympiades. Cet incident révèle le ras-le-bol croissant d'une grande partie de la population. En effet, selon les derniers sondages, 50 % des Brésiliens seraient contre l'organisation des Jeux sur le sol national. Ce climat électrique relance par ailleurs la question de la sécurité, déjà fortement débattue face aux menaces terroristes.

La torche olympique est censée arriver à Rio de Janeiro dans une semaine, le 5 août, pour la cérémonie d'ouverture au stade du Maracana.

Marie Gentric pour Fanny Lothaire

Related Posts: