Les zoos allemands enregistrent une natalité exceptionnelle

Deux bébés tigres nés au zoo de Magdebourg © Zoo Magdeburg

[VIDÉO] Depuis 5 mois, l'Allemagne connaît un baby boom inédit dans les parcs zoologiques. 

Des pumas âgés d'à peine 9 semaines, et déjà attendus comme des stars par leur public. Ils s'adonnent à leurs premiers jeux, leurs premières roulades dans le zoo de Hunsrück, à l'ouest de l'Allemagne. Ces petits félins sont les derniers nés d'un baby boom inédit, depuis 5 mois dans les zoos allemands. Quatre bébés tigres par exemple ont été présentés la semaine dernière au zoo de Berlin. Un bébé rhinocéros de 3 mois y fait ses premiers pas, déjà agile malgré ses 55 kilos à la naissance. Une girafe de 3 semaines cavale dans son enclos.

Des naissances rarissimes

Ce pic de natalité reste sans explication particulière : ici, les conditions climatiques pour ces animaux originaires d'Afrique sont loin d'être idéales. « Le girafon n'est pas vraiment heureux avec le froid, ce n'est pas encore un enfant, juste un bébé. Il ne passe qu'une heure dehors, puis on le rentre vite à l'intérieur où il fait plus chaud » explique Claudia Walther, responsable de la section Afrique pour le zoo de Berlin.

Ces petits animaux sont chouchoutés, car certaines de ces naissance sont rarissimes. Amari, Nyala, Simba et Tajo, sont quatre lions blancs présentés la semaine dernière au zoo de Magdebourg. « Il n'y a que 200 spécimens dans le monde, la plupart dans des zoos et seulement 15 dans la nature en Afrique » assure Kai Perret, le directeur du parc animalier. Ces bébés en pleine santé sont la garantie pour les zoos allemands d'une fréquentation toujours plus forte.

Reportage de Laurent Desbonnets et Brice Boussouar

A lire aussi