L'extraordinaire performance d'une gymnaste allemande de... 92 ans

Toujours vêtue de son justaucorps vert, elle réalise encore avec aisance ses mouvements à la barre. Johanna Quaas avient de se classer 5ème à une compétition de gymnastique allemande. Petit détail: la gymnaste a 92 ans !

La Turnfest est une compétition de gymnastique allemande qui a lieu environ tous les 4 ans. Cette année, elle se déroule à Berlin et permet à de nombreux sportifs de réaliser de belles performances. Mais la plus spectaculaire est sûrement celle de Johanna Quaas qui a participé à la compétition dans la catégorie des 70 ans et plus. Née en 1925 à Hohenmölsen dans la Saxe-Anhalt, elle est la plus vieille gymnaste du monde et est entrée dans le livre Guinness des records. « L’affluence de la salle mardi montrait que les personnes voulaient se convaincre que c’était vraiment possible à son âge », écrit le Tagesspiegel. La chaine locale RBB était aussi sur place, regardez leur reportage:

 

Johanna Quaas a commencé très jeune la gymnastique. « Dès mon plus jeune âge, je m’entrainais à faire des tours, et je grimpais à la barre. J’ai ce mouvement dans le sang » explique-t-elle dans le Tagesspiegel. Mais la Seconde Guerre mondiale l’a empêchée de réaliser son rêve car la gymnastique a été interdite pendant plusieurs années après la guerre. Elle a d’abord été professeur d’éducation physique puis entraineur pour le club de sport de la Halle dans la Saxe-Anhalt. Deux de ses élèves ont été sélectionnés pour les Jeux Olympiques de 1964 à Tokyo au Japon. Puis une nouvelle vie recommence alors qu’elle a déjà 57 ans. Elle décide de participer aux compétitions de gymnastique et remporte 11 fois de suite les championnats séniors de gymnastique, même si elle était déjà beaucoup plus vielle que les autres compétitrices.

À 90 ans, elle s'est tout de même demandé si elle ne devrait pas s'arrêter là, rapporte le journal : « c’était pour moi déplaisant de rester debout à presque 90 ans ». Mais tout bien réfléchi, elle s’est encore inscrite à la Turnfest de Berlin 2017, et s’est entraînée pendant 6 mois avant la compétition.

 

Par Sibylle Aoudjhane

A lire aussi

  • Aucun article