Les populistes allemands font le ménage dans leurs rangs [revue de presse 14/02]

Le parti d’extrême droite Alternative for Deutschland (AfD) a lancé une procédure d’exclusion à l’encontre de Björn Höcke, l’un de ses élus de la région de Thuringe. Figure du parti, il avait déclaré, lors d’un discours à Dresde le 17 janvier dernier, que le célèbre mémorial de l’Holocauste à Berlin était un « monument de la honte ». Il annonçait aussi un tournant à 180°C de sa politique mémorielle. Björn Höcke se dit consterné et s’inquiète pour l’union de l’AfD. Il qualifie cette décision de « grave erreur politique ». Pour la FAZ, « l’AfD court le danger d’être victime de son propre succès. Si le parti veut se respectabiliser, alors il doit se séparer de personnalités comme Björn Höcke. Mais le départ de Höcke risque aussi de susciter une crise de légitimité au sein du parti. »

L’effet Schulz ne se dément (toujours) pas 

Martin Schulz

La Bild publie un nouveau sondage ce matin plaçant le SPD en tête des intentions de vote pour les prochaines élections législatives, à 31%. La CDU est juste derrière, à 30%. Et pour la première fois, l’alliance de toutes les gauches, avec Die Linke, les verts et le SPD, monte désormais à 48%, ce qui leur permettrait d’avoir une majorité au Parlement. Depuis que Martin Schulz a annoncé sa candidature, le parti social-démocrate ne cesse de monter dans les sondages. Selon la Bild, le candidat rassemblerait de nombreux abstentionnistes et sa personnalité les aurait convaincus de voter pour lui. Un électeur sur cinq, qui se serait abstenu de voter pour le SPD lors des précédentes élections de 2013, se tournerait aujourd’hui vers Martin Schulz.

Que feriez-vous si vous trouviez 269 500€ dans votre cave ?

Alors qu’il venait d’emménager dans la ville de Graz à Vienne, un homme a trouvé dans une cave de son immeuble plusieurs liasses de billets de 500€, pour un total de 269.500 euros. L’homme de 42 ans a fait preuve d’honnêteté et a remis la somme à la police. Une enquête est en cours pour en trouver la provenance. L’avantage de la législation viennoise : chacun peut recevoir entre 5 et 10% du montant de ce qu’il a trouvé. Une « taxe du découvreur » qui peut pousser à être honnête…

 

Bonne journée !
Toute l’équipe du bureau de Berlin.

A lire aussi