Animaux et maitres, unis ... au cimetière !

Jusqu’à ce que la mort les sépare … ou presque. Dans deux cimetières d’Allemagne, se faire enterrer avec son chien ou son chat est désormais possible. A l’initiative de ce nouveau projet, une entreprise de pompes funèbres : la Société allemande des cimetières.

Le cimetière de Braubach en Rhénanie-Palatinat et celui d’Essen en Rhénanie du Nord-Westphalie vont consacrer 700m² aux animaux domestiques et à leurs maitres.

Et pour que cette idée puisse voir le jour, il a fallu faire changer la règlementation sur les enterrements. Selon la loi allemande, la crémation des animaux et des hommes doit se faire séparément.

Mais le propriétaire de l’animal peut décider de ramener les cendres chez lui, de les disperser aux quatre vents ou même de les porter autour du cou ! Les restes de l’animal ne sont en effet, pas mentionnés dans la loi. Rien n’empêche donc le maitre de se faire enterrer avec…

Si jusqu’ici aucune tombe n’a été vendue – comptez tout de même entre 1 300 et 1 800 € - 28 intéressés se sont déjà manifestés via le site du cimetière.

L’Église sur la réserve

Si les propriétaires d’animaux sont ravis, l’Église dénonce cette nouvelle pratique qui selon elle, pose des problèmes idéologiques.

"L’enterrement religieux est un acte réservé aux homme dotés d’une conscience religieuse. Quand un animal meurt, l’Église cherche avant tout à soutenir son propriétaire", explique Volker Rahn, porte-parole de l’Église évangélique en Hesse.

Alors jusqu’où ira cette nouvelle mode ? L’Allemagne recense déjà 100 cimetières et 30 crématoriums réservés aux animaux.

A lire aussi