On regarde quoi comme séries en septembre ?

D'accord, Game of Thrones, c’est fini (au moins jusqu’en 2019), mais que diable !, arrêtez de chouiner car cette rentrée 2017 se présente sous de beaux augures. Dès septembre, c'est le retour de Narcos et de This Is Us, mais également l'arrivée de nouvelles séries dont on attend beaucoup, comme The Deuce et The State.

"La Mante" (à partir du 4 septembre sur TF1)

Vous êtes quelques-uns à vous émouvoir chaque mois du peu de séries françaises proposées dans notre sélection. C’est vrai, mais il faut dire que celles-ci sont rarement à la hauteur de nos attentes. Aussi, quand TF1 a annoncé une nouvelle série policière avec Carole Bouquet dans la peau d’une tueuse en série, on a levé un sourcil.

La comédienne incarne Jeanne Deber, une femme condamnée à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de huit hommes, sauvagement assassinés. Et lorsque des crimes qui imitent à la perfection les siens sont découverts, elle propose son aide à la police. Sa condition : que son seul interlocuteur soit son fils (joué par Fred Testot) qu'elle n'a pas revu depuis son incarcération.

Evidemment, le scénario est tiré par les cheveux, les scènes de crimes manquent de réalisme, mais on se surprend à prendre du plaisir à suivre cette enquête. Les deux premiers épisodes de 52 minutes (sur un total de six) de cette mini-série seront diffusés en première partie de soirée, le 4 septembre sur TF1.

"The State" (à partir du 4 septembre sur Canal+)

Le même soir, c’est la chaîne cryptée qui fait sa rentrée sérielle en proposant les deux premiers épisodes de The State, une mini-série britannique qui nous plonge au cœur de l’Etat islamique. Réalisée par Peter Kosminsky, grand spécialiste de la fiction d’actualité (Wolf Hall, The Promise), The State suit le parcours de quatre Britanniques qui débarquent à Raqqa (Syrie) pour intégrer l’organisation. Au fil des quatre épisodes, on suit le quotidien de ces jeunes gens à la recherche d’un idéal aperçu à travers des vidéos sur le net et confrontés, sur place, à une réalité plus prosaïque.

Ultra documentée comme sait si bien le faire le réalisateur britannique, The State a pour ambition de nous montrer l’organisation Etat islamique de l’intérieur. Sans parti pris, ni manichéisme, la série (diffusée initialement sur Channel 4) se révèle passionnante. A voir absolument.

"The Orville" (à partir du 10 septembre sur la Fox)

Si vous êtes en quête de plus de légèreté, jetez un œil à The Orville, le pastiche assumé de Star Trek (la série culte qui signe d'ailleurs son retour ce mois-ci, on vous en parle plus bas). Signée Seth MacFarlane, le génial créateur des séries animées American Dad !Les Griffin et du film Ted, The Orville nous entraîne dans les aventures intergalactiques du vaisseau spatial éponyme.

Dirigé par le capitaine Ed Mercer (interprété par MacFarlane en personne), aidé dans sa lourde tâche par son ex-femme, l’équipage bigarré de l’USS Orville va ainsi parcourir une galaxie qu'on imagine parsemée d’embûches. En bonus, on nous promet quelques guests croustillantes comme Charlize “J’adore” Theron et Jeffrey Tambor (Transparent). C'est validé.

"The Deuce" (à partir du 11 septembre sur OCS City)


Le retour de David Simon aux affaires est toujours un événement. Après The Wire et Treme, le génial créateur qui place le théâtre de ses récits au cœur de ses histoires revient avec The Deuce. Prenant cette fois pour toile de fond New York au début des années 70, Simon nous entraîne dans le quartier alors malfamé de Time Square.

Moins politique et verbeuse que Show Me a Hero, sa dernière création, la série The Deuce suit le destin de personnages haut en couleur. On découvre ainsi les jumeaux Vinnie et Frankie (incarnés par James Franco), deux branleurs / losers autour desquels évoluent prostituées (dont la très indépendante Candy, alias Maggie Gyllenhaal) et proxénètes (dont Rodney, interprété par un Method Man dont le brushing ferait pâlir d'envie James Brown).

Loin des portraits colorés de la Grosse Pomme brossés récemment dans Vinyl et The Get Down (toutes deux annulées à l’issue de leurs premières saisons), The Deuce nous plonge dans un New York crade et interlope, animé par une industrie du sexe qui s’apprête à vivre sa révolution. Le pilote de près d’1h30 sera diffusé sur OCS City le 11 septembre, au lendemain de sa diffusion sur la chaîne américaine HBO. Sept autres épisodes suivront.

"Kim Kong" (le 14 septembre sur Arte)

Jonathan Lambert

Présentée en avant-première lors du dernier festival Séries Mania, Kim Kong débarque enfin sur Arte. Une mini-série comique en trois épisodes de 52 minutes au pitch assez improbable. Les aventures d’un réalisateur de blockbusters au bord de la dépression (incarné par Jonathan Lambert), enlevé par un dictateur asiatique (largement inspiré par le Nord-coréen Kim Jong-un) pour tourner le remake de King Kong qu’il a lui-même scénarisé.

Inspirée d’une histoire vraie, Kim Kong est l’occasion rêvée de se moquer de l’industrie du cinéma qui produit des films toujours plus coûteux et pas forcément réussis (coucou Luc Besson) mais également de réfléchir au processus de création. Hasard du calendrier, la diffusion de Kim Kong intervient au moment où les relations avec la Corée du Nord se tendent un peu plus chaque jour. Parfait pour continuer à en rire... tant qu’on le peut.

"The Good Doctor" (à partir du 25 septembre sur ABC)

Avis aux fans de Dr House ! David Shore, le créateur canadien de la série médicale phare des années 00, enfile à nouveau la blouse pour la chaîne américaine ABC. Exit le génial sociopathe Gregory House et place à Shaun Murphy, un jeune chirurgien en pédiatrie atteint par une forme d’autisme, qu’incarne le juvénile Freddie Highmore. Médecin génial handicapé par ses difficultés à communiquer, The Good Doctor aurait tout aussi bien pu s’appeler Dr Rain Man. Nul doute qu’une chaîne française la diffusera prochainement (on met une pièce sur TF1).

"Young Sheldon" (à partir du 25 septembre sur CBS)

L’arrivée de Young Sheldon passera inaperçue chez bon nombre de sériephiles. Mais pour la communauté derrière The Big Bang Theory, l’annonce de ce spin-off est une véritable bombe. Comme son titre le laisse supposer sans grande équivoque, Young Sheldon revient sur l’enfance de Sheldon Cooper, le personnage principal de la série préférée des geeks. L’occasion d’un retour toujours appréciable dans les années 80. A réserver toutefois aux fans hardcore.

"Star Trek: Discovery" (à partir du 25 septembre sur Netflix)

Douze ans après la fin de Star Trek: Enterprise, la saga de SF la plus culte du petit écran fait son retour sur CBS mais surtout, en France, sur Netflix. Le trailer annonce une série sombre portée par quelques comédiens bien connus des amateurs de séries. Au casting, Sonequa Martin-Green (Sasha dans The Walking Dead), Maulik Pancholy (Sanjay dans Weeds) mais aussi Michelle Yeoh (Tigre et Dragon).

Si vous connaissez l’histoire originale avec les célèbres capitaines Kirk et Spock, sachez que cette série se déroule dix ans plus tôt, toujours à bord de l’USS Enterprise. Les quinze épisodes seront mis à disposition sur Netflix à un rythme hebdomadaire, d’abord du 25 septembre au 8 novembre, puis à compter de janvier prochain.

"Marvel's The Inhumans" (à partir du 29 septembre sur ABC)

Marvel continue de donner vie à ses personnages de comics. C’est cette fois au tour des Inhumains de décrocher la timbale sur ABC. Et si aucun distributeur français ne s’est encore manifesté, sachez que les deux premiers épisodes seront projetés en IMAX dans quelques salles de cinéma le premier week-end de septembre.

Déjà mentionnés dans la deuxième saison d’Agents of S.H.I.E.L.D., les Inhumains – des mutants différents des X-Men – auront droit à huit épisodes pour faire leurs preuves. L’occasion de découvrir quelques personnages emblématiques, comme Medusa, le bouledogue géant Gueule d’or mais surtout Maximus, incarné par Iwan Rheon, le diabolique Ramsay Bolton dans Game of Thrones.

giphy-downsized

Cette rentrée signe également le retour d’un certain nombre de séries phares. On notera principalement la troisième saison de Narcos (le 1er septembre sur Netflix) – mais la première sans Pablo Escobar – que l’on espère aussi passionnante que les deux premières. Toujours sur la chaîne de streaming, BoJack Horseman revient pour une saison 4 le 8 septembre. En France, on pourra également découvrir la 6e saison d’Engrenages sur Canal+ à partir du 18 septembre. France 4, quant à elle, programme la diffusion de la saison 10 de Doctor Who à partir du 16 septembre. Enfin, la cinquième et dernière saison d’Episodes sera visible sur OCS City dès le 5 septembre.

Outre-Atlantique, FX diffusera la saison 7 d’American Horror Story à partir du 5 septembre et NBC, la deuxième saison très attendue de This Is Us. Une rentrée bien chargée, donc.

A lire aussi

  • Xavier56

    Bref, mis à part "The State" (mais pour ceux qui ont Canal), pas grand chose à voir...

  • divinfo

    Beaucoup de complaisance dans cet article

  • Francois Pelatan

    Finalement, je préfère revoir les précédentes ! "Borgen", " Killing" , " Cold files", " Le sang de la vigne", "Section de recherches", etc...

  • Pingback: On regarde quoi comme séries en septembre ? | B7D News()