Les Beaujolais Nouveaux arrivent !

Comme chaque année, le troisième jeudi de novembre marque le début de la mise en vente des Beaujolais Nouveaux et cette année c'est ce jeudi 17 novembre.

Je ne reviendrai pas sur l'historique de ce qui est devenu un véritable phénomène de société, (voir mon texte de 2014), mais resituons la production. Deux AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) sont productrices de Beaujolais Nouveaux par 2000 Domaines et Maisons : l'AOC Beaujolais et l'AOC Beaujolais Villages.

AOC Beaujolais

Il comprend 72 villages de la partie sud et est du vignoble. Elle est commercialisée à 57% en Beaujolais Nouveau, soit plus de 124.000 hectolitres en 2015.

AOC Beaujolais Villages

Située sur les coteaux de 38 communes. Elle représente 1/3 des volumes vendus en « Nouveau », soit 69.000 hectolitres en 2015.

La production des Beaujolais et Beaujolais Villages Nouveaux est passée de 15.000 hectolitres dans les années 50 à une moyenne de 200.000 hectolitres, soit 27 millions de bouteilles.

Ceci résulte du succès mondial de ce vin vendu en 2015 dans 111 pays, le Japon étant de loin le premier client à l'export.

Le millésime 2016

Comme un peu partout en France, ce millésime 2016 en Beaujolais a été un peu mouvementé. Il a fallu une présence accrue dans les vignes et une grande vigilance à cause d'une météo capricieuse jusqu'au début de l'été. La fin de l'été avec un temps chaud et sec a permis de rattraper le retard de maturation, celle-ci restant malgré tout tardive (fin septembre, voire début octobre). La contre-partie a été la récolte de raisins d'un très bon état sanitaire et ayant gardé une belle fraîcheur.

Lors des premières dégustations, Bertrand Chatelet, directeur de la Sicarex (Institut de recherche viticole et œnologique du Beaujolais) a eu le commentaire suivant : « les 2016 misent plus sur l'élégance que sur la puissance et conservent un parfait équilibre entre acidité, fruits et structure, entre fraîcheur et gourmandise ».

Trophée Lyon-Beaujolais Nouveau

C'est un concours organisé par la région Bourgogne Centre-Est de l'Union des Œnologues de France, en partenariat avec Inter Beaujolais et le soutien de la ville de Lyon et de la région Rhône Alpes Auvergne. La 16ème édition du Trophée a eu lieu ce dimanche 13 novembre dans la salle de la Corbeille du Palais de la Bourse à Lyon.

Salle de la Corbeille du Palais de la Bourse (Lyon)

Salle de la Corbeille du Palais de la Bourse (Lyon)

J'ai fait partie (comme chaque année) des 100 professionnels du vin, français et étrangers, réunis pour une dégustation à l'aveugle des 474 échantillons candidats à l'épreuve. Les dégustateurs, répartis dans 20 jurys de 5, ont comme mission de commenter et de noter les échantillons afin d'attribuer médailles d'or « Grand Prix du Trophée », médailles d'or et médailles d'argent aux Beaujolais et Beaujolais Villages Nouveaux jugés les mieux réussis en 2016. Les lauréats peuvent ensuite afficher le macaron du Trophée sur leurs bouteilles et la plaque du Trophée dans leur cave.

Cette année ont été attribuées 12 médailles d'or « Grand Prix du Trophée », 69 médailles d'or et 68 médailles d'argent, l'ensemble des médailles représentant environ 1/3 du total des échantillons.

Le Trophée est le seul concours officiel des Beaujolais Nouveaux. Il est agréé par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) depuis 2003. Il fait partie aujourd'hui des temps forts de la mise en marché du Beaujolais Nouveau.

Les rosés

Comme ceux des autres régions, les vins rosés du Beaujolais ont la cote. Les premières cuvées de Beaujolais et Beaujolais Villages Nouveaux rosés ont été commercialisées au Japon en 2006. En 2007 ils ont fait leur apparition sur le marché français. La production est passée de 2.700 hectolitres en 2007 à 4.660 en 2015 (4.500 en Beaujolais et 100 en Beaujolais Villages).

Le détail des résultats du Trophée sont diffusés sur le site www.trophee-beaujolais.com

Publié par Charles Lichtle / Catégories : Non classé

Articles similaires:

  • Aucun article similaire