L'Italie aujourd'hui : le pays des catastrophes naturelles

Dans la nuit de samedi, sept personnes sont décédées en Toscane suite à la montée subite des eaux. Les inondations qui ont touché le pays sont loin d'être les seules menaces qui planent constamment sur la très fragile terre italienne.

L’Italie fait partie des rares pays où le risque météorologique s'ajoute à celui des tremblements de terre et des éruptions volcaniques. L’orage meurtrier qui a touché la Toscane dans la nuit de samedi s’ajoute à la longue liste des catastrophes naturelles qui touchent régulièrement la péninsule. Selon une organisation environnementale italienne, les événements météorologiques violents ont - à eux seuls - causé la mort de 145 personnes depuis 2010.

Orage meurtrier en Toscane

Sept personnes sont décédées et une est toujours disparue suite au violent orage qui s'est abattu sur les côtes toscanes dans la nuit de samedi. Des pluies très intenses ont frappé le pays entre 2h et 3h du matin et la Toscane – Livourne en particulier - a été fortement touchée. 250 millimètres d'eau sont tombés en trois heures seulement, soit l’équivalent d’une année de pluie. Parmi les victimes, quatre membres d’une famille qui dormait dans le sous-sol de leur habitation. Surpris en pleine nuit par la montée des eaux, les parents, leur fils de 4 ans et le grand-père sont décédés, après voir secouru la fille de 2 ans, seule survivante de la famille.
Les pluies violentes de dimanche ont mis fin à des mois de chaleur et de sécheresse intenses, après un printemps et un été 2017 parmi les plus secs depuis 60 ans. Aujourd’hui, près d’un quart du pays est menacé par la désertification. En revanche, la menace sismique concerne la quasi-totalité de la population italienne.

Nouvelle secousse hier soir dans la région des Abruzzes

Hier soir encore, un peu plus d’un an après le tremblement qui avait détruit Amatrice et fait près de 300 morts, une nouvelle secousse de magnitude 3.9 a touché la région des Abruzzes, dans le centre de l’Italie. Ces 50 dernières années, 5000 personnes ont péri sous les débris des séismes, 500 000 se sont retrouvées sans toit.

2016_Amatrice_earthquake

Publié par François Beaudonnet / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article