VIDEO. L'hôpital des oiseaux d'Old Delhi

© Pradeep Gaur

Il faut se perdre dans le quartier d'Old Delhi, pénétrer dans le temple jaïn, pour trouver ce lieu atypique : un hôpital entièrement dédié aux oiseaux. Niché au deuxième étage, il compte deux couloirs étroits où des centaines de cages sont aménagées pour ces résidents de passage. Ce sont des pigeons, des perruches, des coqs ou des paons.  Tout un chacun peut venir y déposer un volatile trouvé blessé.  Chaque jour, les vétérinaires reçoivent entre soixante et quatre-vingts oiseaux.

Créé en 1956, l'hôpital se trouve dans le temple Shri Digambar Jaïn Lal Mandir, le plus vieux temple jaïn. Il peut y accueillir jusqu’à 3000 oiseaux. Les pensionnaires restent entre deux semaines et plusieurs mois, selon les besoins de leur convalescence. L’endroit est entièrement financé grâce aux dons. 

Les fidèles du jaïnisme représentent moins de 0,5% de la population indienne. Leur foi est basée sur la non-violence. Selon leurs textes sacrés, l’univers est peuplé d’une multitude d’âmes sous forme humaine, mais aussi animale et végétale. C’est pourquoi ils respectent scrupuleusement tout être vivant et sont strictement végétariens. À l’hôpital des oiseaux, il n’y a donc aucun insecte au repas, leur régime alimentaire est à base de pain, graines, légumes et fruits.

Lucille Guenier et Sidhu Yadav 

A lire aussi

  • Aucun article