"Marmite" : un ami qui veut du bien... à votre cerveau !

Flickr

La Marmite. Un nom qui évoque des souvenirs... plus ou moins savoureux d'Angleterre ! Si cette épaisse pâte brune 100% British vous donne encore des frissons, elle pourrait aussi vous faire du bien ! Selon une récente étude menée par l'université britannique de York, la Marmite aurait un impact positif sur l'équilibre du cerveau.

C'est une expérience pour le moins surprenante à laquelle ont été soumis 28 volontaires, en bonne santé. La moitié d'entre eux devait ingurgiter chaque jour une cuillère à café de Marmite, l'autre, de beurre de cacahuète; avant d'être exposée à des stimulations visuelles. Le tout pendant un mois.

À première vue, on pourrait plaindre les membres du premier groupe, soumis au péril salé de "l'extrait de levure". En réalité, ce sont eux les plus chanceux. Les chercheurs de l'Université de York, située dans le centre-est de l'Angleterre, ont observé que le cerveau des participants ayant consommé de la Marmite réagissait 30% moins aux stimuli visuels, accordant ainsi un peu de répit à leur matière grise.

La raison ? La Marmite est riche en vitamine B12, une substance qui encourage le corps à produire des GABA. "On peut dire qu'ils calment le cerveau," explique le docteur Daniel Baker, l'un des auteurs de l'étudeCes neurotransmetteurs bloquent en effet les impulsions nerveuses. "C'est important pour empêcher une trop grande activité neuronale qui, à terme, peut entraîner des crises d’épilepsie".

via GIPHY

 

Le GABA est en effet reconnu comme un valium naturel, notamment présent dans des médicaments utilisés contre les états d'anxiété. En réduisant l'excitabilité des neurones, il maintient un cerveau sain et pourrait ainsi éviter certains troubles neurologiques comme Alzheimer.

Alors peut-on considérer la Marmite comme un médicament préventif ? Le docteur James Pickett, directeur de recherches de la Alzheimer Society, en doute et qualifie l'expérience d'incomplète. Pour lui, l'étude ne s'est concentrée que sur des stimuli visuels. Il n'est donc pas possible de démontrer l'impact de la Marmite sur la démence. Le docteur reconnait cependant que "l'étude permet de voir en quoi les choix diététiques peuvent affecter le fonctionnement des cellules nerveuses du cerveau".

Giphy

Giphy

"C'est la première étude de ce genre", affirment les chercheurs de York. « On avait un pressentiment sur l'action de la vitamine B12, indique le docteur Daniel Baker. On voulait trouver un aliment qui stimulait le principal neurotransmetteur du cerveau. » Et sa collègue, Anika Smith, doctorante à l’origine de l'étude, de rajouter : "comme les effets positifs entrainés par la consommation de Marmite ont mis huit semaines à s'estomper après la fin du test, cela suggère qu’un changement de régime peut avoir un effet durable sur le fonctionnement du cerveau. »

L'équipe de York envisage de mener des analyses supplémentaires dans l'espoir de pouvoir un jour, mener des essais similaires sur des personnes souffrant de troubles neurologiques.


 

 

"LOVE IT. HATE IT."

"Certains l'adorent. D'autres la détestent." Un slogan publicitaire à la hauteur des réactions que provoquent la Marmite. Notre correspondant du bureau de Londres, Loïc de la Mornais s'était d'ailleurs fait sa propre opinion sur la question.   

Découverte en 1902 par le scientifique allemand Justus Liebig, la pâte à tartiner a gagné en popularité grâce à sa haute teneur en vitamines. Composée d'extraits de levure et de légumes, de sel et d'épices, la Marmite est sans gluten, végétarienne et faible en calories. Un bon allié énergétique, à tel point qu'elle faisait partie de la ration des soldats pendant la première Guerre mondiale. 

Aujourd'hui, la Marmite est devenue l'un des symboles culinaires de l'Angleterre. Et pour ceux qui n'apprécieraient pas son "franc-salé", elle revêt bien d'autres qualités. Selon The Guardian, The Sun, la BBC et The Daily Telegraph, la Marmite serait un bon... anti-moustique.


 

Victoria Rouxel avec Lilya Melkonian et Matthieu Boisseau.

A lire aussi

  • Jimbee

    En Suisse il y a le Cénovis et en Australie le Végémite ! Mais c'est tout de même le Cénovis le meilleur des trois ! Miam, une tartine de beurre avec un peu de Cénovis, c'est un vrai régal !

  • Padakhor

    Cette pâte est bénéfique parce qu'elle ralentit le cerveau? On peut dire la même chose de la télé-réalité!