Léna la lynx de Scandinavie

Lena la lynx, parmi les animaux à parrainer Photo : F-G Grandin/MNHN

Lorsque les enfants l’aperçoivent, dissimulée parmi la végétation, ils ne peuvent s’empêcher de s’émerveiller devant ce « gros chat ». Et c’est peu dire, le lynx de Scandinavie (Lynx lynx lynx) est le plus grand félin d’Europe et Lena, la femelle du zoo, bien qu’encore un peu jeune, en est l’exemple parfait.

Son épaisse fourrure crème tachetée de noire lui sert de manteau contre le froid. Arborant l’agilité propre aux félins, Lena la lynx sait aussi faire preuve d’une grande discrétion lorsque ses instincts prédateurs prennent le dessus.

Actuellement pensionnaire du Parc zoologique d’Amnéville, où elle est née en mai 2011, cette jeune femelle fera son premier voyage pour venir au Parc zoologique de Paris, en janvier 2014, où elle fera la connaissance d’un mâle lynx venant de Kristiansand en Norvège. A terme, le zoo souhaite voir naître un ou plusieurs petits lynx issus de ce couple.

 Réintroduit en France, le lynx reste une espèce menacée

Le lynx d’Europe (Lynx lynx), également appelé lynx boréal, est un mammifère carnivore de la famille des Félidés. Il vit dans les forêts et montagnes d’Europe, plus particulièrement de Scandinavie et de Russie.

Au XVème siècle, le lynx d’Europe était présent partout en France. Puis  le déboisement, la diminution des populations de ses proies et la chasse l’ont cantonné dans les massifs montagneux. Il a peu à peu disparu des Vosges, du Jura et du Massif Central. Depuis les années 1970, le lynx est de retour dans les massifs montagneux de l’est de la France. Il a été réintroduit côté français  dans les Vosges en 1983, et côté suisse dans le Jura dès les années 1970. Cette dernière population a étendu son territoire pour donner la population jurassienne française actuelle, mais aussi très probablement la population alpine que nous abritons. La population est aujourd’hui estimée à 200 individus. Un bon début, mais malgré sa protection, les menaces persistent : braconnage, fragmentation de son habitat,  collisions routières…

Une autre espèce est présente en Europe : le lynx pardelle (Lynx pardinus). Etant l’un des félins les plus menacés au monde,  le zoo va participer aux actions de conservation de l'espèce dans son milieu d'origine, la Péninsule ibérique.

Pour parrainer Lena la lynx c'est par ici, et pour plus d'informations : http://parczoologiquedeparis.fr

Related Posts: