Les cinq jeux vidéo qui nous ont marqués en 2017

Chez Pop Up', on a une idée de classement très précis lorsque l'on nous demande quels sont les meilleurs jeux vidéo de l'année 2017. Mais, comme l'an passé, plutôt que de faire un top complètement subjectif, on a préféré demander à la rédaction de franceinfo.fr quels étaient ceux qui les avaient le plus marqués cette année. Voici les cinq titres qui ont recueilli le plus de suffrages.

"Assassin’s Creed Origins"


C’est quoi ? Après une pause d’un an pour permettre à la franchise la plus célèbre des studios Ubisoft de retrouver sa superbe, voici venu le Assassin’s Creed nouveau. Le premier "assassin", en fait, né dans l’Egypte antique au temps de Ptolémée XIII et répondant au nom de Bayek de Siwa. Un medjaÿ, sorte de protecteur des populations, qui va chercher à venger la mort de son fils en assassinant tous les responsables (et ceux qui se mettront en travers de sa route).

Pourquoi on adore ? On l’avoue, on n’attendait plus grand chose des aventures de l’homme à capuche, mais on ne peut que s’incliner devant cet Assassin’s Creed Origins qui nous a fait arpenter l’Egypte dans tous les sens pendant plus de quatre-vingt heures. Ultra beau et lumineux, cet opus développé pendant trois ans par Ubisoft Montréal est une vraie réussite qui lorgne vers les meilleurs RPG comme The Witcher III : Wild Hunt. On espère de tout cœur qu’il parviendra bientôt à ce niveau d'exigence narrative.

Assassin's Creed Origins est disponible sur PC, Xbox One et PS4 à partir de 50 euros.

"Super Mario Odyssey"


C’est quoi ? Un nouveau jeu en 3D Super Mario ! Si vous n'avez aucune idée de ce à quoi cela peut ressembler, vous étiez probablement dans le coma ces trente dernières années. Quatre ans après Super Mario 3D World, l’ex plombier reprend du service et part explorer des dizaines de pays imaginaires à la recherche de la princesse Peach (kidnappée par l'affreux Bowser), aidé dans sa quête par sa nouvelle casquette magique, Cappy.

Pourquoi on adore ? Avec ce nouvel opus, Nintendo parvient à réinventer le jeu de plateforme Mario. Avec son gameplay ultra inventif, sa quête bourrée de clins d’œil aux précédentes éditions (même aux plus vintages, en 2D et musique 8-bits), ses dizaines d’activités variées dont l’ampleur va vous donner le tournis, cette Odyssey est la preuve ultime que la console Switch est le must-have que personne n'attendait cette année.

Super Mario Odyssey est disponible sur Nintendo Switch à partir de 45 euros.

"Enterre-moi mon amour"


C’est quoi ? Un jeu vidéo interactif sur smartphone qui simule une conversation WhatsApp. Développé par le studio français The Pixel Hunt en co-production avec Figs et Arte, Enterre-moi mon amour vous glisse dans la peau de Madj, un Syrien qui converse avec son épouse Nour qui a choisi de fuir son pays en guerre pour rejoindre l’Europe.

Pourquoi on adore ? Parce que cette fiction totalement immersive nous fait vivre au quotidien le chemin de croix des migrants Syriens. Loin de chiffres et des polémiques, EMMA humanise le sort des millions de Syriens déplacés depuis 2011. Pédago sans être boring, EMMA vous fera vibrer en temps réel pendant de longues journées passées à attendre des nouvelles de Nour (et pour moins de 3 euros 50).

Enterre-moi mon amour est disponible au téléchargement sur IOS et Android pour 3,49 euros.

"Wolfenstein II : The New Colossus"


C’est quoi ? Un FPS (jeu de tir à la première personne) qui met en scène les nouvelles tribulations de l’agent William "B.J." Blazkowicz face aux nazis. Dans cette uchronie qui imagine le monde après l’invasion des Etats-Unis par les Allemands durant le IIIème Reich, vous incarnez l’homme de la situation, capable de dézinguer tout ce qui porte une croix gammée à des kilomètres à la ronde.

Pourquoi on adore ? Pour son côté jouissif et déjanté. Peut-être plus encore que The New Order et The Old Blood, The New Colossus pousse le curseur loin dans le burlesque. Mais il serait réducteur de ne voir que le côté fun de ce Wolfenstein II, tant son scénario est riche et ses dialogues passionnants. On assume, la franchise Wolfenstein est, de loin, notre FPS préféré, et elle n’est pas prête d’être détrônée.

Wolfenstein II : The New Colossus est disponible sur PC, PS4 et Xbox One à partir de 35 euros.

"The Legend of Zelda : Breath of the Wild"


C’est quoi ? Le titre dont on a le plus parlé cette année, qui a récolté le plus de critiques dithyrambiques, qui a surclassé les précédents Zelda réputés indétrônables. Bref, le GRAND jeu de l’année qui a divisé le monde en deux : ceux qui craquaient pour une console Switch (ou ceux qui avaient déjà une Wii U) et les autres, qui restaient la bave aux lèvres.

Pourquoi on adore ? Ambitieux, démesuré, inventif, immense, tout ou presque a déjà été dit sur cet épisode de la saga Zelda. Sa réussite est surtout de laisser une liberté totale au joueur avide d’exploration et de découverte, qui sera capable d’arpenter le royaume d’Hyrule durant des centaines d’heures, sans même avancer dans la quête principale. Vertigineux.

The Legend of Zelda : Breath of the Wild est disponible sur Nintendo Switch et WiiU à partir de 50 euros.

A lire aussi

  • Alexis

    Pourquoi personne ne parle de Nier:Automata ?
    Le jeu était si mauvais que ça aux yeux de la presse ?