#balancetongrivois : Christine Boutin part (pas tout à fait) à la retraite.

C'est l'heureuse nouvelle du week-end : L'ex-présidente démissionnaire du parti chrétien-démocrate Christine Boutin a annoncé qu'elle n'irait pas au terme de son mandat de conseillère départementale des Yvelines. Une (nouvelle) démission présentée comme une "retraite politique", retraite politique fêtée ce soir au Cox, l'un des rares bars gays à avoir survécu à la ghettoïsation LVMHienne du Bas-Marais. Déboutée par la justice, mise à l'amende pour avoir qualifié l'homosexualité d'"abomination", celle qui a avalé sa Bible depuis les débats sur le Pacs en 1998 s'en va tout en demeurant égale à elle-même

Christine égale à elle-même, profitant de l'annonce de son départ pour se fendre d'une sortie  comme elle en a la coutume au sujet du mot-dièse #balancetonporc,  mot-dièse flanquant depuis une semaine des centaines de témoignages d'agressions sexuelles et de viols.

boutin

 

En voilà de la constance et de la fidélité à soi-même : au moment de l'affaire Baupin, quand 17 anciennes ministres avaient signé une tribune anti-harcèlement publiée dans le JDD du 15 mai 2016,  Christine, dans un geste trumpien, avait twitté plus vite que son ombre qu'elle s'abstiendrait de paraphe. A l'époque elle déplorait que les femmes, ces "pleureuses", n'acceptent pas les compliments au sujet de leur féminité. Samedi dernier, elle s'est dit inquiète pour les relations entre les hommes et les femmes qui risqueraient d'être entachées par "un dégueulis d'accusations" dans un pays où la "grivoiserie fait partie de l'identité française". Depuis, nos lexicographes travaillent à la refonte du dictionnaire :

Grivoiserie : n.f (2017) Au sing. Caractère d'une chose ou d'une personne grivoise. Synonyme harcèlement, agression sexuelle, viol  "Tu as de gros seins. Tu es mon type de femme. Je vais te faire jouir toute la nuit." P.méton, svt au pl. Histoire, geste, propos grivois. Synonyme agression sexuelle, viol "8 ans quand il m'a violée la première fois 16 quand il a cessé ! C'était mon beau père avec le consentement de ma mère".

Christine, si tu dois vomir quelque chose, en plus de cette foutue Bible mal digérée, voici deux ou trois suggestions

  • Tu peux vomir la transphobie d'Etat, dénoncée dans les rues de Paris le jour où tu annonçais ta fameuse retraite. Pour plus d'infos, #Existrans2017
  • Tu peux vomir les persécutions et les meurtres des homosexuels tchétchènes. Pour plus d'infos, #Tchétchénie
  • Tu peux vomir la réflexion minable de ton copain Bruckner sur le plateau de C politique, toi qui sais bien - pour y aller tous les dimanches - où se cachent les pédo-criminels.
  • Tu peux te vomir toi-même enfin, vomir cette Christine en toi endogame, patriarcale, sexiste et homophobe. Alors, toi tenant du bout des doigts la défroque de la mauvaise Christine, comme le saint Barthélémy du Jugement dernier, moi je pourrai te souhaiter une retraite heureuse et silencieuse, loin de ces réseaux sociaux où tu n'as jamais fait que distiller la haine de toi-même et des autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts:

  • No Related Posts