Cabinets ministériels : la hausse des salaires en marche


Dans le nouveau monde d’Emmanuel Macron, les cabinets ministériels subissent une cure d’amaigrissement. Moins de conseillers, pour économiser de l’argent public ? Pas si simple.

Pas plus de dix membres dans un cabinet ministériel, c’est la règle depuis le premier conseil des ministres du quinquennat Macron. Résultat, entre le gouvernement de Manuel Valls l’année dernière et celui d’Edouard Philippe, il y a 124 conseillers ministériels en moins. Une économie de 6 543 071 euros. Mais en même temps, ils se sont octroyés une augmentation: 18% de hausse de salaire en moyenne par rapport à leurs prédécesseurs.

A partir du "Jaune" budgétaire publié avec le PLF 2018, nous avons comparé, ministère par ministère, la rémunération des conseillers entre 2016 et 2017. Certains écarts sont étonnants.

Au ministère des Affaires étrangères par exemple, la rémunération moyenne des conseillers est passée de 5 898 euros bruts par mois, à 10 043 euros. Au ministère de la Justice, le salaire des membres du cabinet a augmenté de 7 992 euros mensuel à 10 549 euros bruts. Mais c’est au ministère de la Santé qu’on est le mieux payé : 11 665 euros mensuels contre 9 569 euros l’année dernière. C’est plus que ce que gagne la ministre elle-même !

En pleine cure d’austérité, comment expliquer ces augmentations de salaire ? Pour l’ancien député René Dosière (PS), qui a effectué des calculs similaires, les ministres qui viennent du monde de l’entreprise ont tendance à davantage rémunérer leurs collaborateurs :

«Les ministres sont issus pour beaucoup de la société civile, ils gagnaient beaucoup plus avant d’être ministres... Ils ont laissé courir le niveau des rémunérations.»

La baisse du nombre de conseillers ministériels dans le gouvernement d’Edouard Philippe a permis d’économiser plus de 6 millions d’euros. Mais sans les hausses de salaires, nous aurions pu économiser 5 millions d’euros de plus.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié
  • Marie Françoise

    Et pendant ce temps là.... On se fou des retraités!

    • Marie Cath

      On se fout de tous les Français !

      • Tous Ensemble

        On se fout de tout le peuple !

    • Pseudow

      11 fous !

    • Eric S.

      ils ne pouvaient quand meme pas continuer à vivre avec un salaire aussi misérable ! (:o))

  • Dominique Bracquemond

    tous des pourris !!!

  • pier21

    Faites ce que je dis mais pas.....

  • moana

    Surtout, ne pas dire que l'on est anarchiste

    • Regine Sauton

      surtout pas grand dieu

  • Plouf

    Bonjour.. et "en même temps", pendant ce temps là, moi contractuel hors catégorie, même si j'ai un bon salaire (3650€net mais en dessous des normes ed ma profession compte-tenu de mes formations, âge et expérience), j'ai perdu 7,7% de pouvoir d'achat depuis 2010 et ce malgré la GIPA (garantie individuelle du pouvoir d'achat)...

  • Tim Owen

    Macron ne représente que lui même et sa caste de la petite élite énarque française. Et tu as des crétins pour voter pour lui. C'est très français.

  • Fabien BENARD

    Et pendant ce temps, on stigmatise le fonctionnaire de base qui coute toujours trop cher à l'état.On ferme des services de proximité en campagne, on demande des efforts supplémentaires à tous les citoyens de base. Mais tous ces chiffres exorbitant entre dans le chiffre des dépenses publiques et viennent tronquer le salaire moyen du fonctionnaire!!!.

  • fifi30

    le peuple va se serrer la ceinture pour gaver tous ces nantis. c'est ça la politique macronnienne

    • Ol3 P

      Non c'est une enveloppe globale, ça coûte ni plus cher, ni moins cher pour le contribuable.
      On a voulu nous faire croire durant 10 ans que diminuer le nombre de conseillers coûterait moins cher mais c'est une somme globale, c'était totalement faux.

      Macron a bien moins de conseillers, non pas pour faire croire que ça coûte moins cher (il ne l'a jamais affirmé) mais parce qu'il se méfie d'avoir trop de conseillers (qui peuvent le trahir).

      • Fabien BENARD

        Les enveloppes (globales) de chaque ministère diminuent bien elles, pourquoi pas celle (globale) des conseillers??

      • CAVET

        justement s'il sont moins nombreux votre "enveloppe globale " devrait diminuer en proportion pour effectivement faire des économies , autrement moins ils seront nombreux et plus la part du gâteau sera importante ... raisonnement pourtant simple pourquoi n'est il pas appliqué ?

    • Flaps Flugzeug

      15 centimes par mois et par contribuable.

    • PPDA_38

      6 millions d'euros économisés soit presque 30% sur le budget total, j'ai du mal à voir en quoi c'est fondamentalement si mauvais ?
      Surtout qu'on nous parle de moyenne, rien ne dit qu'ils ont augmenté tant que ça les conseillers, peut-être qu'ils n'ont tout simplement pas reconduit la myriade de fils de copain ou de VIP politiques à qui on donnait des postes symboliques payés "seulement" 4000€ par mois pour ne pas que ça n'attire trop l'attention, et qui faisaient baisser la moyenne.

  • gio

    Macron dirige ce pays en chef d'entreprise, comme s'il s'agissait d'une entreprise du CAC 40. Son point de repère, depuis le début, est l'entreprise, y compris dans le choix de ses collaborateurs, donc ses salaires de référence sont ceux de l'entreprise. Le social il s'en fiche pas mal... Il voudrait transformer tout le monde en auto-entrepreneur, mais ses conseillers empochent un salaire plus que confortable. Il semblerait que des évaluations (comme dans l'entreprise) soient prévues en ce qui concerne les résultats et le travail de ces gens, y compris des ministres: j'attends vraiment de voir... va-t-il baisser leurs salaires si les performances ne sont pas au rendez-vous? Rien n'est moins sûr!

    • Louis

      Pour diriger un pays en chef d'entreprise il faudrait déjà considérer l'état comme une entreprise. Hors dans une entreprise il y a des objectifs avec obligation de résultats avec réduction des effectifs et baisse des dépenses si nécessaire. De plus dans une entreprise c'est le patron qui décide alors que dans l'état ce sont les employés qui décident de leurs droits et de leurs salaires, en rappelant que M. Macron et tous ceux qui l'entourent sont nos employés et non pas l'inverse comme ils s'en donne le statut une fois élus.

      • gio

        Oui, et alors? Je me suis limitée à expliquer de quelle manière Macron dirigeait ce pays, je n'ai pas dit que je l'approuvais... Il faut lire les postes jusqu'au bout avant de réagir...

  • Habert

    Macron et ses chèvres me font vomir.

    • Tous Ensemble

      Le pire, c'est leur embrigadement.
      C'est un peu comme les fan de trump, une dérive complètement sectaire.

  • Rocca

    Pour M. Macron la démocratie s'arrête à son élection le reste c'est je fais ce que je veux et fermez la. Il diminue les apl (alors que ceux sont les moins aisés qui les perçoivent) il augmente la csg donc les retraités, les handicapés et les invalides sont touchés de plein fouet et lui accepte les augmentations des différents ministères !!! Et après ça il dit faire du social mais pour qui ?

    • Engelsspririt

      pour la CSG c'était dans son programme , pour les APL la mesurette est plutôt con sachant qu'il veut revoir les APL sur le fond

  • Arthur

    Les conseillers ont plus de travail qu'auparavant, il est normal qu'ils soient augmentés, non ?

    • Hameline

      ça se défend.

    • Marie Cath

      Où est-il dit qu'ils ont plus de travail qu'auparavant ? Ils ont peut être moins de temps pour jouer au golf ou partir en vacances...
      J'ai été licenciée car ma tête ne revenait plus à mes jeunes collègues qui me trouvaient trop âgée. Leur argument était que je ne travaillais pas. Après mon départ elles ont demandé que soit embauchée une jeune femme qui sortait de l'école pour être malléable. Or, les associés de l'entreprise, qui ont vu d'un mauvais oeil mon licenciement et le coût des indemnités prud'homales qu'ils allaient sûrement devoir acquitter (j'ai eu de la "chance" d'être licenciée en 2015) ont décidé que puisqu'elles avaient dénoncé mon manque de travail c'est donc qu'elles devaient le faire à ma place et donc que mon remplacement ne se justifiait pas... Et depuis 2 ans elles doivent passer nettement moins de temps sur internet et dehors à fumer... Je ne crois pas que mon ex-employeur ait réparti mon salaire entre elles.
      Je pense qu'on doit être dans le même cas de figure sauf que là les salaires ont explosé et que c'est la preuve qu'on se moque bien des Français

      • Arthur

        Compliqué de savoir combien d'heures réellement ils vont travailler, mais vu le nombre de chantiers mis en œuvre dépuis le début du quinquennat je dirais que la somme de travail abattu augmente..

    • louphoque

      Avez vous voté pour ces conseillers? vous n'êtes plus en démocratie mais en technocratie dirigée par des hauts fonctionnaires qui vous imposent leurs idées pas forcément bonnes.

      • Arthur

        Vous voulez voter pour les conseillers, encore une élection de plus ? Vous imaginez quoi comme taux de participation, 5% ? Ce n'est pas sérieux

    • Jean-Louis Jamin

      Non tu fais de la politique car tu aime ça mais dans ce monde le dieu pognon a remplacé la religion qui n'était pas mieux

      • Arthur

        Lol.

  • Chantal

    Je fais partie de ces retraités qui vont être ponctionnés de 1.7 % de CSG sans contrepartie de diminution de taxe d'habitation; de ces retraités qui ne vivent pas dans le luxe, qui essayent d'aider au mieux enfants/petits enfants....Alors oui, je suis révoltée, scandalisée.... mais pas étonnée

    • Ol3 P

      Si vous êtes un retraité qui n'aura pas de contrepartie de diminution de la taxe d'habitation, c'est que vous avez une retraite suffisante pour supporter le surcoût de ces 1.7% de CSG et n'êtes pas tant à plaindre que ça.

      Je suis un actif qui n'aura pas non plus de contrepartie sur la taxe d'habitation. Je n'en fait pas tout un plat. C'est un passage obligé si on veut sortir de la faillite et arriver à résoudre l'épineux problème de la fiscalité tellement opaque du pays que personne n'y comprend rien et ne veut surtout pas toucher.

      Vous râlez de payer trop de taxes, pour une fois depuis 20 ans qu'un président tient sa promesse de vouloir trouver une solution à long terme sur la fiscalité française complètement indémêlable, faut s'en réjouir ?

      Mais question, puisque retraité : qu'avez vous voté en 1997 ? La retraite à 55 ans ? Les 35 heures ? ces deux mesures qui nous ont fait arriver encore plus vite la tête dans le mur ?

      • Claude

        La retraite est un salaire différé acquis par le travail. Ce n'est pas de l'assistanat.

        Si vous êtes un actif, vous aurez une diminution de vos charges sociales financées par l'augmentation de notre retraite sans contrepartie après 5 ans de blocage de nos retraites alors que votre salaire continuait d'augmenter (au mérite).

        Ce président ne met pas une solution en place pour redresser la France puisqu'il ne touche pas aux effectifs pléthoriques de la fonction publique (hors santé et sécurité).

        En 1997 j'ai voté contre les Jospin donc contre les 35 heures et en 1981 j'ai voté contre Mitterrand qui a passé la retraite de 65 à 60 ans contre toute logique. Et j'ai cotisé 45 ans et travaillé 15 heures par jour pour mériter ma retraite confortable que vous me reprochez.

        Vous ne pouvez pas critiquer la mesure de gauche qui consiste à pénaliser ceux qui travaillaient plus que les autres puis trouver sympa une mesure inique qui consiste à les pénaliser encore maintenant qu'ils sont à la retraite.

      • louphoque

        La retraite à 55 ans?? c'est nouveau ça
        En fait tout ce "bordel macronien" c'est la classe sociale des salariés, les retraités en faisant partie, qui financent elle même ses augmentations de salaires. Pource qui de la classe des technocrates de l'état et des gros revenus, c'est aussi la classe sociale des salariés qui finance, voir l'article ci dessus.
        Les économies des ministères ce n'est pas sur les traitement que ces hauts fonctionnaires les font.

      • bouchet

        et alors nous avons travaille et à notre époque l'on faisait des semaines de 40 h. Je ne vois pas pourquoi nous les retraités nous devrions nous sacrifier pour les actifs.Merci aux électeurs qui ont votés Macron;

      • Lisa

        C'était en 1981 Mitterand la retraite à 60 ans et quand les retraites ont vue ce qu'ils touchaient ete sidère. 35 h c'était aussi les mandats de Mitterand. Là aussi les petites entreprises n'étaient pas aux anges.

      • Sophie Chesneau

        C'est vrai que 1200 euro par mois est une retraite suffisante pour une CSG augmentée.Quant a la retraite à 55 ans je ne pense pas que ce soit pour toute les catégories

      • Henry

        "C'est un passage obligé"

        Nous revoilà avec la vision politique "There is no alternative" (TINA pour les plus connaisseurs), le mantra des néo-libéraux, ceux qui aiment tant les banques et la bourse ...
        Dire que l'on nous serine cette ritournelle depuis Tatcher et Reagan et qu'après 40 ans et l'échec manifeste de cette politique certains y croient encore ou veulent nous y faire croire ..

        (malheureusement cela marche .. regardez comment Macron a été élu dans un fauteuil et adulé, même quand il n'avait pas encore son semblant de programme

      • Tous Ensemble

        "l'épineux problème de la fiscalité tellement opaque du pays queque personne n'y comprend rien et ne veut surtout pas toucher."

        Si la Gauche Démocratique, depuis fort fort longtemps.
        Plus récemment La France Insoumise qui veulent remettre à plat ce système et avoir un calcule plus harmonisé.

        D'ailleurs la suppression de la TH est une proposition de la gauche Démocratique, Alias Front de Gauche, alias La France Insoumie.

        Vous voyez, quand vous voulez bien vous adhérez au projet de la France Insoumise

        (le seul problème, c'est que macron s'y prend comme un pied, il shoot dans la fourmilière sans rien construire et en faisant un sac de noeud pire qu'avant)

        Mais ça vous ne l'admettez pas !

      • Tous Ensemble

        Macron tenir sa promesse sur la fiscalité français.
        Attention, votre langue est restée noir !

        Parce qu'entre la l'ISF, la TVA, la TH, la TF, la Taxe sur le produits d'épargne et assurance, les niches fiscale, la Taxe sur les dividendes et j'en passe.

        C'est pas la grande révolution, et c'est encore moins l'équilibre et équité dans la fiscalité !

      • Tous Ensemble

        La majorité des pays fonctionnent déjà aux 35 heures, et personne n'a proposé de retraite à 55 ans.

        Vous divaguez complètement,
        encore une belle invention de votre part.

        Pendant que vous y êtes, vous allez remettre les enfants dans les mine, puisque vous êtes contre le social et contre la gauche !!

    • jmsa

      Même situation ; je suis moi aussi outré, mais hélas pas surpris. Même si je fais partie des retraités plutôt favorisés, j'ai un gros peu l'impression qu'on se fout du monde. Mais, qu'ils se dépêchent d'en profiter, ils ne feront pas un deuxième tour, même peine que pour FH qui a trahi, tout est bien en place pour l'arrivée de MLP, et ce jour-là, quand il faudra choisir, je ne suis pas sûr que je n'irai pas à la pêche.

    • Sophie Chesneau

      Pour notre part il faut compter un paiement d'une maison de retraite en plus chercher l'erreur

  • mgtconsulting

    Avoir des gens avec un salaire élevé n'est pas forcément idiot. D'une part on fidélise, les conseillers étant moins tenter d'aller voir ailleurs si la soupe est meilleure. Et surtout d'autre part on réduit le recours à la corruption et magouille qui était traditionnellement le moyen pour ces gens-là d'obtenir leur complément de revenu

    • Marco El faso

      Vous êtes bien naïf !

    • Clo

      Parce qu'on a besoin d'un "complément de revenu" à ces niveaux de rémunération ???

    • Claude

      Non c'est parce qu'un ministre se sent bien plus important quand il a des conseillers très chers.

    • jmsa

      çà n'est pas forcément parce que les gens sont bien payés qu'ils ne tapent pas dans la caisse d'une façon ou d'une autre, on a vu des tas de contre exemples ; et à partir de quand est-on "bien payé" dans ces métiers ?

    • Jean-Louis Jamin

      La politique propre n'existe pas les scandales ne sont pas loin

  • EricIzabelle

    Au-delà des montants des rémunérations (hors frais professionnels, frais de bouche, avantages en nature, etc), il est amusant, cet article - On a bel et bien une politique d'économie sur les budgets, mais en recrutant des gens "plus chers" (car "plus compétents"), ou en augmentant les gens les plus compétents - donc une politique qui correspond assez bien à la réforme macronienne de la société française, de la vie politique, et du monde du travail. C'est une professionnalisation sur le mode des entreprises modernes.

    Un autre sujet dans les graphiques, c'est la hiérarchie des ministères, qui reflète assez bien l'idéologie de ce gouvernement - on peu presque "lire" les priorités gouvernementales dans les niveaux de rémunération : outre-mer, culture, parlement, cohésion des territoires, agriculture, égalité hommes-femmes, sont 1) des ministères moins importants, ou 2) dans lesquels on a des gens moins compétents, ou encore 3) staffés par des gens qui savent moins bien négocier leur salaire...

    Bref le gouvernement est géré comme une bonne entreprise, par des cadres sup, avec son lot de requins et ses magouilles d'attributions de budgets, de distribution de bonus, etc... Comme le dit François Ruffin en citant Jean Gabin, "ce n'est plus un gouvernement, c'est un conseil d'administration".

    • louphoque

      Bonne analyse mais attention les commentaires critiques des trolls ne va pas tarder, j'en connais.

    • Jean-Louis Jamin

      Que veut dire des gens compétents ceux qui ont licenciés dans les groupes combien d'entres eux ont crées une entreprise ce sont des personnes sorties des familles aisées pour la plupart ,pour moi quelqu'un de compétant c'es celui qui gère bien son entreprise et qui e bons rapports avec ses cadres est ses salariés .
      Macron a de la chance d'arriver au bon moment mais attention rien n'est gagné .

    • Jack Aubrée

      Exactement Macron veut gérer la France comme une multinationale mais certainement pas comme un Président compétent doit le faire... La HONTE

    • Henry

      Le problème avec cette pratique c'est : que va t'on faire des moins bons ?(supposés pour une part !)
      Une minorité qui bosse et paye une grande quantité de sans emplois ???
      Voila la vraie limite au "système" Macron

    • Tous Ensemble

      Plus compétent ?
      c'est pas un salaire qui détermine la compétence monsieur.
      Oubliez ce type de jugement faussé

  • riant

    Et voilà monsieur austérité pour les pauvres les cadres moyens et les retraités volent l'argent du peuple pour donner à ses serviteurs personnels.
    Françaises Français actifs et retraités pensez aux prochaines éléctions envotant contre lui et ses élus vous montrerez que le peuple est souverain INDIGNEZ-VOUS REVOLTEZ-VOUS et faites attention MACRON prévoit déjà 2 ans avant la présidence prochaine de baisser des prix augmenter salaires et retraites pour 9 mois après inventer des taxes pour récupérer!

  • Sandro Sandro

    La révolutoin de nos ancêtres n' a rien changé - le roi est devenu le président de la république et les ducs - barons etc..... sont les ministres - sénateurs etc...... et le bas peuple paye et trime comme d' habitude - Ils font des promesses qu' ils ne tiennent pas !! mais il ne faudrait pas qu' ils oublient qu' ils ne sont que nos représentant VIVE LA REVOLUTION

  • Louis

    Et pour quels résultats! Si c'était pour avoir sorti ou sortir la France de sa situation catastrophique il n'y aurait rien à redire mais ça n'est pas le cas et dans une entreprise privé ces conseillers auraient été déjà moins payés et virés.

  • patrick

    j'ai cru au ni droite ni gauche...mais je "découvre" la loi des nantis qui argumente la ponction par une augmentation des embauches dans les PME, peut être, mais au prix d'une nouvelle forme d'esclavagisme.
    Les politiques de droite et gauche ont tellement été mauvaises que Macro peut faire ce qu'il veut (pour le moment)....
    Il est temps de le modérer et ne pas attendre un 14 juillet

  • Patrick Gaillard

    maintenant qu'on a le pouvoir on se sert, consternant

  • Jeannot Begue

    On ne peut remplacer des profiteurs que par des profiteurs.Quelle politique pour demain en FRANCE?La question est posée........

    • Jean-Louis Jamin

      tout a fait d'accord

  • Marco El faso

    C'est les joies de l'ultra libéralisme en politique ...mais pensez printemps !

  • MeG-AdD

    En même temps, c'était combien déjà, pour un "simple" coiffeur, 10.000 par mois ?

    • Tous Ensemble

      Maquilleur !

  • Michel

    À tous ces mécontents , pourquoi n'êtes vous pas aller manifester votre mécontentement dans la rue ?

    • Plouf

      En ce qui me concerne, j'y étais !

  • Hameline

    déjà une très bonne chose (enfin), c'est la réduction des effectifs.

  • Ol3 P

    Ce sont des enveloppes budgétaires à distribuer. Il y a un budget, il augmente ou reste stable, de là c'est à dispatcher.

    Plus il y aura de conseillers, moins il y en aura pour chacun. Logique, c'est comme les augmentations dans les grandes entreprises : une enveloppe globale est allouée, plus il y a de monde "éligible" et moins évidemment chacun touche.

    Il est faux de dire qu'en réduisant le nombre de conseillers ça fait des économies. Non ça c'est le mensonge Sarkollande vu que c'est une enveloppe globale.

    Macron a diminué drastiquement le nombre de conseillers car il veut éviter l'erreur d'Hollande d'un nombre assez important qui font un peu cavaliers seuls (dont Macron lui même !) et peuvent potentiellement trahir.

    • Tous Ensemble

      Je serais surpris de connaitre, quand vous allez admettre votre erreur de croire en macron.

      Ca fait 5 mois et plusieurs bourdes/couacs, je trépigne d'impatience de vous voir râler contre macron quand la réalité vous rattrapera.

  • Tim Owen

    Un porte parole, le plus bas des salaires c'est 6156€/mois ... 4 SMIC ... Combien de patron français (hors CAC40) peuvent se vanter d'un tel salaire ??.

    • Marie Cath

      Pas mon patron, qui s'octroie 2 fois le smic et qui donne du travail à 7 salariés...

  • alaintassin

    Tous pourris...et sans aucune exception!

  • Chris Charles

    Excellent, je comprends mieux les 5 euros des APL ! Vive le banquier et vive l'UE pour un monde honnête et sans reproche . J'adore ce type ! il arrose tout le monde !!!!!!...............................ah sauf nous.....C'est un bon boulot ça, conseiller ministériel ! Même si tu conseilles mal, c'est bien payé... Et si tu te manques, nul doute que tu seras bien reclassé ! Il y a ceux qui réussissent, et ceux qui ne sont rien en allant à l'usine ou au bureau chaque jour.....

  • https://www.facebook.com/profile.php?id=100019042985772 Yozankh

    Je ne trouve pas ces salaires aberrants à ce niveau de responsabilité à l'échelle d'un pays. Le problème c'est le retour sur investissement où, à en juger par les résultats, on n'a l'impression qu'ils sont payés à brasser du vent, et là clairement ils sont trop payés. Je ne dis pas qu'ils ne travaillent pas, je suis même persuadé qu'ils travaillent dur et beaucoup, mais ils pédalent dans la semoule.
    Personnellement, ça ne me dérangerais pas de doubler encore leurs rémunérations actuelles si seulement les résultats étaient à la hauteur.

  • Daniel

    Il est difficile de comparer puisque, avant, c'était le monde d'avant...

  • hortence62

    cet homme a un ego surdimensionné il est fourbe injuste et prend un malin plaisir à humilier ceux qui pour lui ne sont rien

  • eufrdegb

    C'est fabuleux, dans ce Pays, la difficulté qu'on a dès qu'on veut faire bouger les choses. Et chacun(e) y va des SON cas particulier, sans se soucier de l'intérêt GÉNÉRAL.

  • Henry

    "La baisse du nombre de conseillers ministériels dans le gouvernement d’Edouard Philippe a permis d’économiser plus de 6 millions d’euros"

    Sauf que pratiquement tous les ministres truandent gaillardement en se fabriquant des groupes de conseil que paient directement les ministères (et que cela na transparait pas dans le décompte exposé dans l'article) sans parler de conseillés "déguisés" en consultants => lire le Canard, ne vous arrêtez pas aux médias "officiels" qui ne font quasiment plus d'investigations sérieuses pour traiter un sujet et se contentent souvent de recopier les éléments fournis par les agences de presse (... et après cela ils s'étonnent de leur baisse de ventes ou de crédibilité dans le public !)

  • Le Druide

    En jaune : la performance des prédateurs de la France qui se gambergent à nos dépens pendant qu'ils agitent la menace terroriste. Comment voulez-vous qu'on puisse encore croire aux vertus de la démocratie?

  • Daniel

    Il faut toutefois tenir compte de l'évolution du travail. Le travail de rédaction a considérablement diminué, et laisse de plus en plus la place au "copier-coller" dans les notes fournies par le MEDEF. Les compétences ne sont donc plus du tout les mêmes.

  • avisiset

    Payez retraités, payez salariés, payez les gueux, il faut entretenir la nomenklatura politico financière. Cela s'est déjà produit et s'est terminé par 93. aurons nous le même courage que nos ancêtres ?

  • Tous Ensemble

    Ah, le super jupiter macron qui parle dans le vent, comme c'est beau

  • Tous Ensemble

    Il y avait autre chose aussi.

    Macron avait demandé qu'il y ait moins de conseillers, chose faites.

    Mais découlant de cela il y a plus d'assistant, ou autre chose dans ce style, qui fait qu'au final, le nombre reste le même, seul le titre de la fonction change.

  • DUMONT

    Et oui, ils arrivent, ont droit à TOUT, ne peuvent pas travailler, traînent toute la journée avec le dernier smartphone, nous insultent gratuitement (ils sont paraît-il tous mineurs) "facile" et non contents d'avoir tous les avantages ils commettent des délits, vols, violence gratuite mais c'est bien il faut les chouchouter, si encore ils venaient pour travailler mais non, d'ailleurs il n'y a plus de travail pour tout le monde parce que nos dirigeants le veulent bien, où que vous vous rendiez tout le monde est débordé mais on n'embauche pas !!! Et nous nous subissons jusqu'au jour ou je l'espère tout le monde se révoltera mais tous ensemble, cela arrivera quand un bon nombre d'entre nous ne pourrons plus se nourrir même avec les premiers prix ou les produits à "date courte" et n'auront pas droit aux restos du coeur ou autres car ils auront des revenus TROP ELEVES !!! 1200 € quand on a enlevé toutes les charges fixes il ne reste plus grand'chose encore faut-il les avoir !!!

  • gat

    le roi favorise la richesse au détriment des plus pauvres.

  • firstmay43

    S'ils sont compétents !!!!!

  • Roques

    et pendant ce temps là on retire 5 Euros d'APL au plus pauvres, le loyer n'a pas baissé, c'est faux, notre taxe d'habitation est actuellement de 42 Euros, la perte d'APL est de 60 Euros par an, pouvoir d'achat en plus????on se fout du peuple.

  • monsieur noizet

    et le coiffeur de Macron? j'espère qu'il a aussi été augmenté car il est toujours coiffé à 4 épingles ( à cheveux bien sûr ...)

  • Arthur

    Si une entreprise du bâtiment arrive, avec 66% d'effectifs, à faire autant voire plus de travaux qu'avec 100%, alors oui, les ouvriers (et leurs responsables) doivent être augmentés de bcp de pourcents.

  • Patrice HERNANDEZ HE

    Les nombrils de la France, reliés au placenta de la Finance, et pendant ce temps là, on nous parle de faire des économies; le Président parlerai de "BORDEL"

  • fatigué

    ces gens sont-ils vraiment compétents pour ce niveau de rémunération ? ensuite , les sommes engagées sont très minimes en comparaison des gachis incommensurables des collectivités , des administations et des caprices des politiques (gare tgv , aéroports , sorties d'autoroutes , aménagements divers ) proches de chez eux ou juste pour avoir leur nom dessus

  • Jean-Michel Truong

    Pas sérieux : beaucoup de conseillers ont été imputés aux budgets des ministères, comme chargés de mission, voire comme prestataires de service, alors qu'ils remplissent des fonctions de conseillers de cabinets. Pour connaître la masse salariale réelle et en tirer des conclusions, il faudrait prendre en compte la rémunération de tous ces conseillers occultes.

  • rené

    quelque soit le parti politique au gouvernement - ils sont tous aussi cupides les uns que les autres