Helpers, task force, green tech : la francophonie selon Macron

C’est le nouvel album d’Emmanuel Macron, il chante la francophonie ! A Rabat en juin dernier, il le répétait : « la volonté qui est la mienne de développer encore d’avantage la francophonie”. Ca c’est pour la face A ! Face B: il prononce dans ses discours des phrases comme : “entrepreneur is the new France” ou “the small is beautiful”. Macron, le french président qui emprunte à la langue de Shakespeare. On en perd notre latin!

Parfois quand Emmanuel Macron parle, ça donne ça : “ce n'est plus start up, c’est scale up” ; “j’ai pivoté le business model” ; “la culture du invented here” ; “je l’ai appelé la task force” ! Et on ne comprend pas toujours tout ! Face aux startupeurs, il promeut les “french tech”, “green tech”, “clean tech” ou encore ”civic tech” !

Ses anglicismes? Empruntés au monde de l’entreprise ! Lorsqu’il dit “ceux qu'on a appelé les business angel qui ont créé du venture capitale”, comprendre : capital risque ! Les « helpers » de son mouvement? Les bénévoles en novlangue Macron. « Nous avons fait du job mentoring » pourrait se traduire par tutorat en entreprise.

Alors peut-on défendre la francophonie en parlant anglais? Bruno Cautrès, politologue au CEVIPOF (centre de recherches politiques de Science Po) explique : “Pour lui il n’y a pas de contradiction entre défendre les enjeux culturels de la francophonie, de la langue française. Et en même temps, dans l’espace de son action économique, de venir sur un répertoire d’anglicismes.”

Emmanuel Macron ne défend pas que la francophonie, il défend aussi le plurilinguisme. Franglais is le future !

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié
  • jaco63

    Je ne sais pas si Mr TRUDOT emploi autant d'Anglicisme que MACRON, mais je suis certain que si Mr MACRON parlait comme cela au Quebec il serait repris.

    • blablabla

      Mais on n'est pas au Quebec. Ici on est en France. Certains utilisent des anglicismes, certains des mots arabes, ou autres. Votre appréciation ne relève que de votre goût personnel. D'ailleurs, pensez-vous vraiment être capable de comprendre 100% de ce que disent les québécois, tellement ils parlent un super français?

    • allofme

      ... M. Macron est tout simplement multilingue ... il parle très bien français, bien anglais, plutôt bien "nouvelles technologies" , quelques notions d'argot B.C.B.G.... selon son auditoire ... selon les circonstances ... il faut bien reconnaître qu'à côté, ses prédécesseurs n'étaient que des hommes de Cro-Magnon ...

  • jgl

    ben voyons !! défendre la langue française commence par parler francais, prenons exemple sur nos cousins québécois , diantre!!!

    • allofme

      ... faut surtout et déjà se faire comprendre ... t'as d' jà essayé d' causer avec un mec du New Brunswick ?... fichtre !

      • Rosella Melanson

        Tu me parles, je te comprends. À qui le problème ?
        Rosella, Fredericton, Acadie

        • allofme

          ... tu peux toujours me parler, si je ne te comprends pas, le problème est réel ! ... chante plutôt, les canadiennes ont souvent du succès en France ...

  • Yves

    On ne peut pas défendre la francophonie et parler anglais ?
    Il faut forcement être refermé sur soi ?

    • Gaffet Michel

      Pourquoi anglais plutôt qu'allemand ou italien ?

      • blablabla

        Mmh on dit "Ciao" parfois, et on utilise les noms italiens pour des produit italiens. Pour l'allemand c'est plus compliqué, la langue est quand même un peu plus différente.

        • jivago

          Moi qui parle couramment l'allemand, je ne trouve pas cette langue plus différente du français que l'anglais.

      • allofme

        ... l'anglais est la langue la plus pratiquée dans le monde ... fallait vraiment te le dire ?!

        • Yves

          Non, la langue la plus pratiquée dans le monde est de très loin le Chinois. L'anglais arrive grosso modo en 2e à égalité avec l'espagnol, l'arabe et l'hindi

  • cgvmm

    ou l'art, une fois de plus, de se foutre du monde : "fais ce que je dis, pas ce que je fais.... et si tu ne comprends pas ce que je dis, c'est que tu n'es qu'un fainéant de Français moyen !"

    • allofme

      ... bon ... sans vouloir t'accabler, je partage l'avis et l'attitude de Monsieur Macron ... si tu n'as que ça à dire, c'est fait et c'est entendu !... maintenant ferme-la et laisse-le bosser ! ... y'a d'quoi faire !

      • cgvmm

        "sans vouloir t'accabler"... (quoique ...) je pense et dis ce que je veux, et "ton" agressivité et "ton" manque de tolérance et même de savoir vivre, je m'en tape le coquillard sur la banquise .....

        • allofme

          ... ah, c'est élégant ! ... je vois que tu assumes ton rôle de français moyen ... bravo ! ... c'est un rôle ingrat !...ta fierté naturelle en prend sans doute un coup dans les plumes !

          • cgvmm

            j'essaie, en général, de me mettre à la portée de mes interlocuteurs ....

  • Philippe Pleuvry

    il est président de quel pays ?

    • Merlin

      Europe, d'où la dissolution du drapeau tricolore, des territoires, des grandes entreprises françaises et de la langue française qui va se retrouver comme langue morte obligatoire pendant encore 4 ans et demi.... obligatoire car le français sera bientôt interdit, les vieux sont sommés de faire un stage d'anglo-américain sauf pour les canadiens et les Suisses qui ne sauraient tarder à venir se dissoudre en Europe. Napoléon et Jules César n'ont pas fait mieux.

  • Gaffet Michel

    GAFFET Michel

  • Gaffet Michel

    D'accord à 100%

  • avisiset

    Le parquet envisage t' il des poursuites pour infractions à la loi sur la protection de la langue française.

  • Robert

    je ne suis pas fan d'EM !! mais j'essaye de garder les yeux ouverts ; conclusion, je suis dubitatif sur la pertinence et l'objectivité de ce reportage: les majorité des extraits ou il parle français sont postérieurs à l'élection, bon, ok, ceux ou il parle franglais ou anglais sont repris lors d'interventions, la plupart à l'étranger, quand il était ministre de l'économie (coq rouge à la boutonnière), et pour des raisons, compréhensibles, quand on parle devant des étrangers c'est tjs mieux de parler leur langue (on en a souffert avec ses prédécesseurs) ce procédé de cuisine "d'enquête" est très contestable gardons notre objectivité de citoyen et ne tombons pas dans la facilité....enfin ce que je dis ou rien , hein....

  • blablabla

    Techniques? x'D

  • Charles Deloge

    On est Européens ??? ou attaché à sa baguette/camembert/litron ?????

    • Al MoOL

      On a le droit d'être les deux ???

      • Charles Deloge

        Oui ! et c'est exactement ce que fais Macron; Français et Européen !

        • Al MoOL

          Macron n’était même pas une cellule lorsque la CECA a été créée suite à la SDN. C’était pour des raisons diplomatiques et financières.
          On va pas commencer à attribuer à un pignouf des traités qui datent de ses trisaïeuls, non plus.

      • Yves

        On peut aussi être français sans être franchouillard, ça existe

        • http://ripostelaique.com/ Maxime Lépante

          On voit bien votre haine de la France et des Français, dans vos commentaires.

          • Yves

            Pas du tout, j'adore ce pays justement, et c'est pour ça que j'ai honte de certains de mes concitoyens qui pensent défendre ce pays et ne connaissent rien à sa vraie grandeur

  • Michel078

    L'emploi
    immodéré d'anglicismes est bien évidemment un scandale dans la bouche
    d'un président français. Mais l'essentiel n'est pas là vu que tout le
    monde aura oublié M. Macron dans cinq ans. L'important est surtout que
    l'anglais disparaîtra des institutions européennes en 2019. En effet, l'Irlande a choisi le gaélique comme langue de communication avec l'UE et Malte le
    maltais. Cela signifie que lorsque le Royaume-Uni sortira de l'UE en 2019, l'anglais perdra automatiquement son officialité, et ceci au regard des textes en vigueur (un pays, une langue). Cette disparition de l'anglais profitera ensuite fortement au français, qui deviendra mécaniquement la
    langue véhiculaire au sein des institutions européennes, et par ricochet
    celle des Européens, car les trois capitales de l'Europe
    (Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg) sont francophones et de nombreux pays européens font partie de l'Organisation
    internationale de la Francophonie ou veulent en faire partie. Voir la
    jolie carte suivante :

    https://www.francophonie.org/IMG/pdf/carte_francophonie_mai_2017.pdf

    L'enseignement
    du français va ainsi fortement se développer en Europe et, par
    ricochet, dans les zones limitrophes de l'Europe. L'anglais, quant à
    lui, sera définitivement marginalisé en Europe, tant par le retrait du
    Royaume-Uni de l'UE que par la politique isolationniste de M. Trump.

    Le retour en force du français va également reposer sur les deux éléments géopolitiques suivants :

    1) Le nombre de locuteurs du français dans le monde ne cesse d'augmenter et atteindra 700
    millions en 2050, entre autres du fait de la démographie africaine et
    des progrès de la scolarisation. Peu de gens savent, par exemple, que le
    pays francophone le plus peuplé au monde n'est plus la France mais la
    République démocratique du Congo, avec 85 millions d'habitants (180
    millions en 2050).

    2) Selon
    l’'institut de conjoncture économique allemand de Cologne, la France
    supplantera l’'Allemagne sur le plan économique au plus tard en 2035,
    grâce à sa croissance démographique. Cette enquête montre également que
    la population française devrait atteindre la barre des 78,9 millions
    d'habitants à l'horizon 2050 alors que celle de l'Allemagne ne dépassera
    pas 71,4 millions d'habitants :
    http://www.jeuneafrique.com/Article/ARCH-LIN25027parisnenilr0.xml/

    Le français va ainsi acquérir beaucoup plus de prestige, avec toutes les
    conséquences positives que l'on imagine sur son enseignement et même sur
    le budget de la France. Car je rappelle que l'hégémonie actuelle de
    l'anglais en Europe rapporte dix milliards d'euros par an au
    Royaume-Uni. Voir l'entretien du professeur Grin :
    https://www.letemps.ch/societe/2005/06/22/anglais-mauvaise-solution

    Ces dix milliards, ce serait bien que ce soit la France qui les reçoive à l'avenir.

  • Georges Robreau

    Ça fait bien, et puis les gens ne comprennent pas, alors ils peuvent penser que c’est très intelligent, très technique, bref que notre président est vraiment à la hauteur ! Moi je suis resté bêtement de culture classique : Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.

    • Jean-Louis DE Zanet

      Excellent

    • Al MoOL

      Le freak, c'est chic 😉

  • blablabla

    Je dois admettre que certains sont un peu étonnants. Après ça reste quand même très compréhensible

    • jivago

      Sans doute à la lecture, mais à l'audition, je pense que c'est moins évident pour de nombreux français.

      • blablabla

        De mon avis (et ce n'est que le mien), c'est plus un problème d'éducation ça. Après tout, on prend tous des cours d'anglais.

  • Jean-Louis DE Zanet

    Et çà se prétend défenseur de la francophonie, MDR. Des étrangers comme les belges et les canadiens la défendent mieux que nous.

    • Yves

      Et ils font moins de fotes d'ortografe ?

  • Al MoOL

    Tellement de possibilités, finalement :)