ISF, les petits cadeaux aux plus riches ?

Jusqu’à présent, les plus fortunés déclaraient tout leur patrimoine à l’ISF : maison, résidence secondaire, épargne et... tous leurs biens de luxe… mais avec le projet de réforme, leur impôt sur la fortune devrait être très allégé!

Super yachts, lingots d’or, voitures de luxe ou encore jets privés, tous ces signes extérieurs de richesses, plus besoin de les déclarer pour l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Avec la réforme présentée aujourd’hui par Bruno Le Maire, seul le patrimoine immobilier sera désormais taxé. Alors pour les plus fortunés, quelles économies ?

Imaginons une grande fortune passionnée du grand large, elle est propriétaire d’un yacht à 20 millions d’euros. Avant la réforme, ce yacht lui coûtait au moins 250 000 euros d’ISF. Après la réforme, plus rien.

Des amendements déjà prévus

Les biens de luxe mais aussi les actions ou encore les assurances-vie ne seront plus assujetties à l’ISF. Cela incitera-t-il les contribuables les plus aisés à investir dans l'économie, comme l’espère le gouvernement ? En tout cas, Jean-François Lucq, gestionnaire de fortune au cabinet KBL Richelieu, voit cette réforme d’un bon œil : “Nos clients sont très satisfaits, d’autant plus que ça va être une incitation pour eux, pour les grandes fortunes, à rester en France. L’intérêt d’aller à Genève ou en Belgique devient moins fort", précise-t-il.

Sortir les chevaux de course et les yachts de l’ISF, la question fait débat au sein même de la majorité parlementaire, certains députés ont même prévu d’apporter quelques corrections : “la majorité et les députés ont bien remarqué ça aussi et on travaille à des amendements qui permettraient d’augmenter les taux d’un certain nombre de taxes existantes, sur les yachts, sur les grosses cylindrées, sur les jets...”, justifie Amélie de Montchalin, députée LREM de l’Essonne et spécialiste du budget au sein de la majorité.

Le débat parlementaire sur le budget 2018 ne fait que commencer. Le vote est prévu en fin d’année. La réforme de l’ISF devrait entraîner un manque à gagner de plus de 3 milliards d'euros pour l'État. Ça en fait des yachts!

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié
  • Padakhor

    D'après un rapport de commission d'enquête du Sénat, l'exil fiscal faisait perdre davantage au fisc que ne rapportaient les recettes de l'ISF: en clair l'ISF faisait PERDRE 500 millions d'euros par an à la France.
    Si l'IFI permet de juguler l'hémorragie fiscale (exil + fraude), alors les 3 milliards de manque à gagner seront largement palliés.

  • petit

    ISF ras le Bol !

    J’avais 40 ans je gagnais très bien ma vie dans le privé comme cadre supérieur : près de 6000 euros net par mois.
    J’ai changé d’emploi depuis et me retrouve agent contractuel dans le secteur public, avec 3200 Euros par mois, sans la protection sociale d’un cadre sup ni d’un fonctionnaire titulaire.

    A 45 ans je suis frappé d’une terrible maladie dégénérative, je suis en ALD.
    Je fais des heures sup, me défonce pendant 10 ans pour mettre de l’argent de côté.
    A 55 ans je suis invalide.
    Je touche 1800 euros d’invalidité et dans 7 ans une retraite de 2800 euros.
    Heureusement je suis riche parait-il :! Un patrimoine de 1600 KE qui me rapporte à peine de quoi payer l’ISF sans plus.

    Je dois ponctionner dans mon capital pour vivre et un homme invalide ça coûte très cher, très très cher.
    Avec l’ISF : je n’ai de plus aucune aide et je terminerai ruiné.

    Paul, mon collègue fonctionnaire, lui, touchera en fin de carrière 4500 euros net et en retraite environ 3500 euros.
    Dans la même situation que moi il aurait une retraite d’office à taux plein.
    Il ne paye pas d’ISF et a un capital de 900 KE
    Il terminera10 fois plus riche que moi : alors qui est le plus riche de nous ?

    Un haut fonctionnaire de type préfet à environ 10 KE par mois avec logement de fonction et chauffeur etc a un train de vie 4 fois supérieur au mien et il ne paye pas d’ISF : qui est le plus riche ?

    Ca représente combien en capital un emploi de fonctionnaire à vie ?

    Des voisins vivant dans une maison de famille dans un site touristique ont payé pendant 34ans l’ISF pour un bien d’une valeur potentielle de 2 ME. Depuis le TGV sud ouest passe à 20 m de leur maison invendable inhabitable. : 34 ans d’ISF pour rien. On va leur rembourser ?

    Ras le bol ! Le système est fait pour les salariés à revenus réguliers.

    Ceux qui ont épargné et bossé payent, celui qui flambe est hors ISF : ras le bol

    Et les milliardaires ne payent pas d’ISF, le PDG qui loue son appartement de fonction à son entreprise non plus etc etc.

    ISF c’est l’impôt injuste par excellence
    C’est la mort de notre patrimoine vendus aux étrangers qui eux ne payent pas d’ISF : bravo !

    Il faut faire payer la dépense, pas l’épargne.

    Au passage la propriété est un des 4 droits fondamentaux de l’homme ….