Saint-Tropez : les bonnes affaires de l’église !

Scandale à Saint-Tropez. Des stars, du chic, du choc ?
Pas du tout. L’Eglise ferait des affaires immobilières sur le dos de ses fidèles !
L’oeil du 20h a pris son bâton de pèlerin pour mener l’enquête

C’est l’histoire d’une quête que les paroissiens ont du mal à digérer.

Il y a 10 ans pour rénover le vieux presbytère, l’Eglise fait appel à la générosité des Tropéziens. Recette : 391 000 euros !
Dans la maison défraîchie, tout est refait à neuf ! 96 000 euros de maçonnerie 88 000 euros de peinture ou encore 35 000 euros d’électricité.
Mais la semaine dernière dans le plus grand secret, l’évêché vend le presbytère pour 8 millions et demi d’euros !

Les donateurs ont comme l’impression que l’Eglise s’est fait de l’argent grâce à leur générosité. Mais ce qui les agace le plus : c’est que l’ancien presbytère était en plein centre-ville : le nouveau
acheté par l’évêché grâce à une autre donation, sera… bien loin de l’Eglise, ce sera ce bâtiment - difficilement accessible. Mais à qui le presbytère a-t-il été vendu ?

Coup de chance l’acheteur est en ville ce matin-là.
Un homme d’affaire belge spécialisé dans…. les centres commerciaux, ravi de son affaire. Au rez de chaussée, il devrait installer un magasin. mais l’homme est tout de même soucieux du qu’en dira-t-on.
Il a rencontré le leader des Tropéziens en colère : Serge Astézan.
A l’heure de la messe, nous sommes allés annoncer la nouvelle de la vente aux paroissiens qui sont outrés ! Le prêtre qui va devoir déménager n’a pas le droit de s’exprimer mais il nous a donné sa bénédiction.

Contacté l’évêché nous répond qu’il avait besoin d’argent. Ca tombe bien à Saint-Tropez, l’immobilier est toujours aussi coté !

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié