Législatives 2017 : les circonscriptions réservées du Parti socialiste


Au parti socialiste, c’est la période des grandes manœuvres pour les élections législatives, en juin. A l’oeil du 20h, on a eu accès à la liste de toutes les circonscriptions réservées aux amis de la famille.

Premier parachuté, il s'agit de Vincent Feltesse, un conseiller de l’Elysée proche de François Hollande. Son atterrissage est pressenti en Gironde. Et comme le PS a bien fait les choses : la troisième circonscription est gelée ! Ca veut dire pas de vote de militants sur le choix du candidat.

Mais voilà, Naïma Charaï la suppléante socialiste de Noël Mamère visait aussi cette circonscription. Quand le territoire est gelé, c’est chasse gardée ! Le conseiller de François Hollande n’a pas vraiment le vent en poupe en Gironde. Contacté, il confirme son intérêt pour la circonscription.

68 circonscriptions réservées en France

La 2ème circonscription du Val-de-Marne, ce serait pour Julien Dray, conseiller régional d'Ile-de-France ou pour Audrey Azoulay, la ministre de la Culture. Dans le document qui atteste du gel des circonscriptions, on peut voir qu'en Charente-Maritime, la 1ère, la 2ème et la 5ème circonscription sont "gelées". Dans l’Ain, la 4ème circonscription l'est aussi.

En tout, 68 circonscriptions sont réservées partout en France pour les collaborateurs ou les partenaires politiques. Nous sommes allés demander des comptes à "monsieur élections" au siège du PS. Le député de Haute-Garonne, Christophe Borgel assume les parachutages, quitte à griller la priorité aux élus de terrain.

Dans le document du Parti socialiste, d’autres circonscriptions sont réservées mais uniquement aux femmes. Ça tombe bien pour Juliette Méadel, la secrétaire d’Etat chargée de l’aide aux victimes qui devrait atterrir en Seine-et-Marne. Nuance, elle, elle devra passer par une primaire locale.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié