Fusion des régions : à quel coût ?


Quatre mois après leur fusion, les nouvelles régions n’en font-elles vraiment qu’une ? L’œil du 20h est allé le vérifier en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

La capitale de la nouvelle région, c’est Toulouse. Pourtant, les élus se réunissent à Montpellier, pas dans l'ancien conseil régional mais dans un centre de conférences loué pour l'occasion. Coût de l’opération pour les 6 ans de mandature : 1,3 million d’euros.

Véhicules pour les délégués syndicaux

Pour certains fonctionnaires, c’est aussi le chassé-croisé permanent. Les neuf directeurs généraux adjoints des services de la région ont chacun des bureaux à Toulouse et à Montpellier. Ainsi, ces derniers multiplient les allers-retours entre les deux villes.

Mais il n’y pas que les élus et les fonctionnaires qui déménagent, les délégués syndicaux disposeraient d'un véhicule et seraient défrayés pour effectuer leurs déplacements. Cette initiative "témoigne de la volonté de la région d’encourager le dialogue social dans le contexte de l’union des régions". Et Carole Delga va beaucoup dialoguer avec les syndicats dans les prochains mois. Il va falloir aligner les primes des fonctionnaires des deux anciennes régions. Bref, encore des coûts supplémentaires.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié
  • FranceUnie

    La république française ne s'est pas faire gratuitement et en 1 jour.

    C'est grotesque de jouer sur l'opinion de la finance (combien ça coûte, mes sous mes sous) pour une véritable réforme qui prendra du temps avant d'être pleinement accomplie et efficace. On croirait entendre des capitalistes en mal de fric.

    J'accord le fait que ca devrait aller plus vite et faire beaucoup moins de dépenses inutiles.

    Mais nous sentons bien par derrière ce repportage une certaine volonté à vouloir critiquer sur la négative la réforme territoriale, une réforme que la France a été encore une fois la dernière à mettre en place.

    Et puis, l'argent que perçoit la region, celle-ci la réinvestis.
    C'est beaucoup plus déficitaire pour le pays de faire ses courses chez auchan que de payer ses impôts locaux.

    • LAP29

      C'est le terme efficace qui me dérange, ce n'est pas du tout l’apanage de l'appareil public, qui dans ces habitudes ne sait faire ni simple, ni efficace.............
      Pour régler le déficit on peu aussi ne payer que des impôts et manger l'herbe du jardin...........
      L'argent que reçoit la région, sur les faits on peu voir qu'une bonne partie partira en avantages pour certains des pontes habituels.
      L'utilisation de véhicules de fonction a l'air du tout numérique, encore une preuve de l'absence de compétence dans le domaine de la communication de ces dinosaures qui vivent de nos impôts.......

      • Marinette Schmitt

        Vous raisonnez FN, c'est-à-dire court et populiste. Raisonner populiste, c'est utiliser les raccourcis, ne pas voir plus loin que le bout de son nez. Un humain se déplaçant peut être plus efficace qu'un mail ou SMS. Bien sûr, ça coûte plus cher.

        • LAP29

          Je raisonne surtout économie, on nous as vendu ce rapprochement des régions dans ce sens, mais on voit très bien que la gauche ne sait pas faire, la droite non plus d'ailleurs.
          Les vidéo conférences ....vous connaissez?
          Ce n'est pas parce que le contact est là que les choses avancent mieux et surtout plus rapidement.
          Si je mon discourt vous paraît cour, je trouve le votre longuet, un discourt propre aux gens qui n'avancent pas.

          Par contre je trouve édifiant qu'a partir du moment ou l'on est pas d'accord avec vous que l'on soit traité de Le Peniste.

  • enfaitpourquoi

    en France on veut trop ménager le chou et la chèvre... en 1er dans le domaine politique; d'abord ne pas perdre des électeurs! ... quant aux petits arrangements avec les responsables syndicaux, ils procèdent sans doute de la même compréhension des choses, surtout en ce qui concerne les rémunérations et autres avantages.

  • berard

    Encore des parasites en trop .

  • HEPHENDY

    Un peu succinct comme analyse. Il faut y rajouter les frais liés à la différence de logiciels informatiques utilisés par chacune des régions réunies. Ce sont plusieurs centaines de milliers d'euros qu'il va falloir investir pour une pétaudière qui, nous avait-on juré, ne devait pas coûter le moindre cent.

    • LARGOEN

      A 1 000 € la journée de consultant, c'est plusieurs millions d'€ qu'il va falloir investir !

  • Marinette Schmitt

    L'humain est prié de se conformer. L'humain ne doit pas trop montrer sa fragilité. Dans le monde où nous vivons, j'ai compris qu'il faut cesser de se plaindre. L'habitant de l'Europe est un privilégié, qu'il cesse de pleurer, il y a pire destin que le sien. S'il ne comprend pas, c'est qu'il est atteint de cécité. Européen, bouge ton royal cul.

  • Scienceinfo

    Le plus scandaleux, c'est qu'avec le changement de nom des nouvelles régions, tous les automobilistes devront refaire les cartes grises. Bonjour la rentrée d'argent http://www.scienceinfo.fr/fusion-des-regions-votre-carte-grise-est-elle-toujours-valable/

  • Praneuf

    Bonjour,

    un pseudo reportage télévisuel qui ne vilipende que des informations erronées.
    J'ai osé croire que la télévision publique avait pour mission de véhiculer de
    l'information objective et surtout de vérifier ses sources avant la diffusion.

    Surtout lorsqu'il s'agit de dénoncer
    l'utilisation illégale de fond public. En effet les images nous montre des élus
    d’oppositions qui dénoncent le cout de la location d’une salle pour les 158
    conseillers (je me permet de rappeler qu’aucun candidat n’a dénoncé cette réalité
    budgétaire durant sa campagne) et concernant Monsieur Pradié, d’une part il
    savait a quelle contrainte il s’engageait lorsqu’il a accepté de candidater
    pour devenir conseiller et d’autre part il oublie que c’est son parti d’alors
    (L’UMP) qui a ouvert le bal sur la réforme des collectivités territoriale (16 décembre 2010, le projet de loi visant à renouveler l’architecture
    institutionnelle locale adopté par le Parlement sous l’impulsion du Chef de
    l’Etat (Nicolas Sarkozy) sur la base d’un rapport de Monsieur Balladur de 2009.
    Enfin si puisque tel semble son souhait le plus cher, il veut diminuer le cout
    du fonctionnement de l’institution, je lui suggère de passer par Rodez et
    d’utiliser la quatre voie gratuite qui mène à Montpellier.

    Enfin ces images
    laissent penser que les organisations syndicales ont a dispositions une maison
    des syndicats et qu’ils ont presque des véhicules de fonctions.

    Pour finir un inconnu
    déclare par téléphone en voix masqué des « arrangements » (véhicules,
    frais ….) avec les organisations syndicales dans le cadre d’un dialogue social
    « apaisé ».

    C’est une attaque
    caractérisée contre l’institution et contre les syndicats qui est inacceptable
    et contre lequel la CGT va se battre.

    Didier Praneuf

    Syndicat CGT Conseil
    Régional Languedoc Roussillon Midi Pyrénées

  • Roger

    Bizarre la video a disparus