Jérôme Cahuzac, l'homme qui voulait combattre l'opacité du Panama


Bien avant les révélations des "Panama papers"un homme politique français avait alerté sur l’opacité de ce petit pays d’Amérique centrale. Cet homme politique, c’est Jérôme Cahuzac. En 2011, alors que la France considérait le Panama comme un paradis fiscal, Jérôme Cahuzac s'était élevé contre l'accord de coopération et d'échange d'informations entre la France et le Panama : "il ne me semble pas aujourd'hui que les éléments soient réunis pour retirer le Panama de la liste grise".

Pour l'ancien député du Lot-et-Garonne, il n'était pas question de négocier de convention avec ce paradis fiscal. "Société offshore", "opacité", Jérôme Cahuzac semblait bien connaître le dossier Panama. Il faut dire qu'à l'époque, le député avait un compte non déclaré au Singapour. Et, selon les révélations de nos confrères de l'ICIJ, c'est Mossack Fonseca - le cabinet au centre des Panama Papers - qui l'aurait aidé à le cacher grâce à des sociétés-écrans. L'une se trouvait justement dans le petit état d'Amérique centrale. Son avocat nous l’assure : Jérôme Cahuzac ignorait ces details du montage fiscal mis en place par ses conseillers financiers. A croire que le député passionné de finances publiques n’était pas très curieux quand il s’agissait de ses deniers.

 

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié