Aéroport de Notre-Dame-des-Landes : 50 ans de "concertation"


C'est l'histoire d'un aéroport dont les journalistes ne parlent qu'au conditionnel. Un aéroport dont on discute de la pertinence depuis 1965, bien avant l'annonce de François Hollande de la tenue d'un référendum local sur le site de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). En presque cinquante ans, les mêmes arguments sont donnés par les promoteurs du projet.

Les pouvoirs publics parlent de concertation. A l'époque, ce n'était pas avec les habitants mais avec les élus locaux. Les communes alentours donnent majoritairement un avis favorable en 1972, et puis plus rien. Le projet ne ressort des cartons que 24 ans plus tard. Nouvelle concertation, avec les élus et les habitants cette fois. Au bout de seize réunions publiques et 70 heures de débats pour éplucher les 1500 pages du projet, le projet est déclaré d’utilité publique. 

Mais en 2012, la situation est toujours bloquée. Alors on va se concerter encore un peu. Avec un nouveau nom : la commission du dialogue. Aujourd’hui c’est  un référundum. Cinquante ans que l’on se pose la même question. Il n’y a pourtant que deux réponses : faire ou ne pas faire cet aéroport.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié