Thierry Braillard, le ministre logé par les Hôpitaux de Paris

La semaine dernière, l’œil du 20h passait au crible les étranges attributions de logements des hôpitaux de Paris (AP-HP). Plusieurs cas nous avaient surpris dont celui d’un avocat au barreau de Paris et d’une directrice de casting spécialisée dans les programmes de télé-réalité, logés dans les immeubles prévus pour le personnel de l’AP-HP sans jamais y avoir travaillé. Le gouvernement a décidé de prendre les choses en main en proposant dans son projet de loi de modernisation du système de santé un amendement facilitant la résiliation des baux de l’AP-HP. Mais en rédigeant cet amendement, le gouvernement savait-il qu’un de ses ministres pourrait être lui aussi concerné ?

« Cette solution répond à un souci d’économie »

Il s’agit de Thierry Braillard, secrétaire d’Etat aux sports nommé en 2014. Selon nos informations, les hôpitaux de Paris lui ont accordé un appartement dans un bel immeuble de 88 mètres carrés situé à deux pas du jardin du Luxembourg. Thierry Braillard n’a pourtant pas travaillé à l’AP-HP, il est avocat spécialisé en droit social. Sur sa déclaration de patrimoine, on peut seulement lire qu’il possède une maison évaluée à 400 000 euros, mais elle est située à Lyon. Comment le secrétaire d’Etat aux sports s’est-il vu attribuer un appartement des hôpitaux de Paris ? « Il y a une convention passée entre l’Etat et l’AP-HP pour mettre à disposition des logements de fonction pour les ministres », nous a-t-on répondu au cabinet du secrétaire d’Etat aux sports. « Cette solution répond à un souci d’économie : les logements loués dans le parc public sont moins chers que dans le parc privé. »

"Il n'y aura pas déménagement du ministre, a fait savoir le secrétariat des Affaires sociales (ministère de la Santé), la convention signée par l'Etat avec l'AP-HP pour ce logement n'est pas concernée par l'amendement". Quant à Thierry Braillard qui n'a pas souhaité répondre à nos questions, ce dernier s'est fendu d'un tweet après la diffusion du sujet : "je vous confirme que les ministres ont un logement de fonction à Paris. C'était pas la peine de faire peur à la gardienne ! Ridicule."

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié