Qui paie les pots cassés quand les agriculteurs manifestent ?

Cet été, la colère des agriculteurs a laissé des traces. Les dégâts se chiffrent en millions d’euros. Mais qui paie la facture ? L’œil du 20H a enquêté. En Bretagne, les manifestants ont saccagé les entrées de plusieurs magasins. Chez Lidl, un employé raconte que le supermarché a pris en charge le coût des dégâts. Le vice-président du conseil départemental du Finistère, Roger Mellouet explique la procédure. Selon lui, c’est toujours le contribuable qui passe à la caisse.

Les plaintes sont adressées au ministère de l’Intérieur

Une plainte est déposée contre X, le département dépose un dossier de remboursement à la préfecture qui l’évalue et le fait remonter au ministère de l’Intérieur qui remboursera tout ou partie des dégâts. Le président de la FNSEA, Xavier déclare que les dossiers sont nombreux. Cependant ce dernier refusera de nous donner les montants remboursés. Le ministère de l’Intérieur n’a pas non plus souhaité communiquer de chiffres à ce sujet.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié