VIDEO. A l’Assemblée, un PS très discret sur le cas Sylvie Andrieux

Des bancs de l'Assemblée à celui des accusés. Sylvie Andrieux, députée des Bouches-du-Rhône, ancienne membre du groupe PS désormais sans étiquette, a été condamnée en appel pour une affaire de détournement de fonds publics en septembre dernier.

Si elle est peu présente à l’Assemblée, Sylvie Andrieux n'est-elle pas restée fidèle à son ancien parti ? En passant au crible les scrutins auxquels elle a participé, l’Oeil du 20h s’est aperçu que, depuis un an, la députée a constamment voté en faveur du gouvernement. Qu'il s'agisse de la loi sur le renseignement au vote de confiance à Manuel Valls. Pas très rancunière, donc.

Un rempart contre le FN

Est-ce parce que les ténors du PS à l’Assemblée se sont faits plutôts discrets sur le cas Andrieux ? Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste, n’a pas appelé à sa démission de l'élue marseillaise contraitement à Thomas Thévenoud. L'éphémère secrétaire d'Etat atteint de "phobie administrative", exclu lui aussi du groupePS, n'a pourtant jamais été poursuivi en justice.

Le départ de Sylvie Andrieux de l’hémicycle ne serait pas sans conséquence. Une législative partielle risquerait d'ouvrir un boulevard au FN. Lors de l’élection de 2012, la députée avait battu son adversaire frontiste de seulement quelques centaines de voix et depuis, le Front National a pris la mairie d'arrondissement.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié