VIDEO. Cinéma : les petits secrets des contrats d’acteurs

Au cinéma, il y a ce que l’on voit sur l’écran, et tout ce qu’on ne voit jamais. Pourtant, de la première prise au tapis rouge, tout est écrit d’avance noir sur blanc... sur les contrats. Cachets, avantages et caprices de stars, l’Oeil du 20h s’est plongé dans les petits secrets du grand écran. Aussi étonnant que cela puisse paraître, certains contrats signés entre les acteurs et les productions sont publics.

Du monospace aux vitres fumées au Segway sur le plateau

Car si les contrats d’acteurs leurs donnent des obligations, c’est surtout la garantie écrite pour eux de mener une vie de star pendant le tournage. Voyager dans les meilleures conditions, seulement sur “Air France, en première classe” ou dans un monospace “de haute catégorie avec vitres fumées” faisait par exemple partie des demandes de Vanessa Paradis sur le tournage de “L’Arnacoeur”.

Mais les contrats comportent aussi parfois des demandes plus inattendues. C’est le cas par exemple de Vincent Cassel pour son film “La Belle et la Bête”. Sur le tournage, la production avait dû mettre à la disposition de l’acteur un Segway, ce drôle de véhicule électrique à deux roues qui vaut 10.000 euros pièce.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié