VIDEO. Quand le PCF prônait l’immigration zéro

Pierre Laurent voit rouge. “Je suis scandalisé”, a lâché le Premier secrétaire du parti communiste sur le plateau des quatre vérités. En cause : les déclaration de François Hollande qui comparait le discours de Marine Le Pen à “un tract du Parti communiste des années 70”. Selon Pierre Laurent, son parti n’a jamais rien eu à voir avec les positions du FN. Pourtant, l’Oeil du 20h a remarqué qu’en matière d’immigration, le secrétaire national du PCF a la mémoire un peu sélective.

Quand Georges Marchais dit "non" à l’immigration

Pour comprendre l’évolution du discours du parti d’extrême-gauche, il faut se plonger dans ses tracts, conservés soigneusement aux archives départementales de Seine-Saint-Denis. Et si l’on s’en tient aux années 70, Pierre Laurent a des raisons d’être scandalisé. A cette époque, les revendications sont claires : travailleurs français et travailleurs immigrés, même combat contre le patronat.

Mais à l'orée des années 80, changement de ton et changement de discours. Pour contrer le Parti socialiste, Georges Marchais amorce un virage à droite sur la question de l’immigration.A la tribune des meetings, mais aussi dans les tracts du parti, le leader du PCF s’oppose à toute nouvelle immigration, légale et clandestine. Une ligne toujours d'actualité au début des années 90 comme en témoigne un tract que nous avons pu consulter. Pierre Laurent aurait-il fait table rase des discours de son prédécesseur ?

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié