VIDEO. Quand l'Europe paie la com du FN


Pour réaliser certaines vidéos de son site internet, le parti de Marine Le Pen s’est attaché les services d’un prestataire non seulement gratuit, mais surtout reconnu depuis 1979 : le Parlement européen.

Autant à Bruxelles qu’à Strasbourg, le parlement met à disposition des 751 députés, studios et caméramens pour enregistrer leurs vidéos. Une seule condition doit être remplie pour bénéficier de ce service gratuit : il faut parler d’Europe. Un parti eurosceptique obligé de parler d’Europe, la scène valait le coup d’Oeil… du 20h.

Bilan de nos recherches : quand ils abordent les problématiques européennes, les élus frontistes n'y consacrent qu'un tiers de leurs allocutions. Grâce aux moyens du Parlement, certains élus FN dissertent d'autres sujets plus personnels, comme un problème de résiliation d'abonnement à une chaîne cryptée ou un billet d'avion jugé hors-de-prix.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié