VIDEO. A l'Assemblée, les "frondeurs" ont payé le prix


La confiance votée au gouvernement Valls II, on pensait que l’épisode des frondeurs était passé. Les évènements récents montrent pourtant que l’heure de la revanche a bien sonné.

Mardi, cinq députés socialistes en délicatesse avec l’Elysée et Matignon se sont vu notifier qu’ils ne serait désormais plus membres de la commission des affaires sociales, celle qui se penchera bientôt sur le budget 2015. Pour les concernés, la surprise est totale. Certains d’entre-eux se trouvent par exemple nommés à la commission des affaires étrangères, domaine qu’ils ne maîtrisent pas.

Bruno Le Roux, le président du groupe parlementaire, se refuse à parler de purge. Il n’empêche, certains documents et témoignages que l’Oeil du 20h a pu recueillir montrent que les “frondeurs” ont payé cher leur manque de solidarité avec le gouvernement.

Publié par L’Œil du 20 heures / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article lié