Les premiers coups de com' de la Coupe du Monde 2018

Marcel Dessailly dans la publicité LeBonCoin

Si vous avez la curiosité de taper dans votre moteur de recherche "coupe du monde 2018" et "communication", vous seriez étonnés du nombre de pages consacrées aux recommandations délivrées aux équipes marketing et communication pour "surfer" sur l'événement planétaire et générer des "opportunités business" ou tout simplement des actions de communication interne... Pas sûrs que ces conseils savamment distillés soient tous opportuns, mais là n'est pas le débat. La Coupe du Monde, c'est parfois aussi l'occasion de tomber sur des publicités qui valent le détour. Florilège.

Changer la bière en lait

C'est le pari de la marque Lala au Mexique. Et pour cause, sur cette terre de football, décalage horaire oblige avec la Russie où se déroule la compétition, les matches seront retransmis à l'heure du café matinal dans toute l'Amérique du Sud. L'occasion pour la marque de jouer sur un registre décalé pour faire sourire les spectateurs en reprenant tous les codes des publicités dédiées aux marques de bières. Jusqu'à créer spécifiquement pour l'occasion un pack de six.

Voir débarquer Marcel Dessailly dans votre salon

Le Bon Coin, la plateforme de vente entre particuliers, a elle aussi décidé d'opter pour une stratégie d'adossement à la Coupe du Monde afin d'accroître sa visibilité. Et pas de n'importe quelle manière, en faisant intervenir Marcel Desailly et Franck Leboeuf, deux bleus de l'équipe de France championne du monde en 1998. Le concept ? "On peut tout vendre sur leboncoin… sauf ses meilleurs souvenirs". À commencer par cette cravate "1, 2, 3, Zéro" immonde. Deux films diffusés sur le web qui s'achèvent par un appel aux internautes pour les inciter à prendre en photos leurs plus beaux souvenirs de 1998 et permettre ainsi à la marque de prolonger la séquence de communication en se servant des photos générées par les internautes eux-mêmes pour les rediffuser.

Recevoir un message de la Fédération Péruvienne de Football

Dans ce spot, c'est l'équipe nationale du Pérou qui s'adresse directement à la France pour célébrer son grand retour depuis 1982. "Pendant tout ce temps-là, explique la voix off, notre peuple, tout comme notre football, a toujours dû jouer sur un terrain qui monte, lutter contre l'adversité et affronter de grands rivaux comme le climat, l'économie, l'injustice et l'indifférence"  Des images émouvantes où se mêlent l'histoire et les paysages sublimes de ce petit pays d'Amérique du Sud sur fond de difficultés abyssales rencontrées par ses habitants, fervents supporters de football devant l'éternel. Des images qui évoquent également la mort du commentateur vedette du football péruvien Daniel Peredo, décédé en février 2018, ainsi que la tragédie de l'Alianza Lima, club dont les joueurs périrent dans un accident d'avion en 1987, rappelle Le Point. 

"Chère équipe de France, ce sera un honneur de se mesurer à vous lors de la Coupe du monde en Russie. Nous sommes partis depuis longtemps, c'est pourquoi nous avons préparé cette vidéo pour que vous vous rappeliez qui nous sommes. À très bientôt." a tweeté en français la fédération péruvienne. C'est donc bien évidemment en espagnol que la Fédération Française de Football s'est empressée de répondre. Il n'y a eu qu'une seule rencontre amicale France-Pérou dans l'histoire en 1982 et les Bleus avait alors perdu...

Mais sortez les vuvuzelas, le match reprend. Encore quelques minutes avant le dénouement.

(Je précise à toutes fins utiles que cet article n'est bien évidemment pas sponsorisé).

Anne-Claire Ruel

Coup de cœur, coup de gueule, coup de tonnerre, n’hésitez plus : venez débattre et tweeter. Cette page est aussi la vôtre vous vous en doutez. Pour "Fais pas com’ Papa", un seul hashtag : #FPCP et une seule page Facebook : Fais pas com' papa.

Related Posts:

  • No Related Posts