Mitt Romney et sa femme Ann quittent la scène après avoir reconnu la victoire de Barack Obama le 7 novembre 2012 à Boston (Etats-Unis).

Ce qu'il reste des anti-Obama

Un mois après la défaite, le camp conservateur est en pleine recomposition : tandis que l'aile modérée reprend des couleurs, les ultra-conservateurs du Tea Party fulminent. Mitt Romney, lui panse ses blessures. Petit état des lieux en forme d'au revoir pour ce blog consacré à la campagne.

Daniel Jenky, évêque de Peoria, à la conférence des évêques catholiques américains le 12 juin 2002 à Dallas, Texas (Etats-Unis). (AMY E. CONN / REUTERS)

Un évêque catholique impose un prêche anti-Obama dans tout son diocèse

Daniel Jenky, évêque dans l'Illinois, a envoyé aux prêtres de son diocèse une lettre très anti-Obama, avec prière de la lire devant les fidèles le week-end précédent l'élection. En avril, il avait comparé le président à Adolf Hitler.

Le gouverneur du New Jersey Chris Christie rencontre des responsables locaux à Avalon, dans le New Jersey, le 30 octobre 2012 après le passage de la tempête Sandy. (Talk Radio News Service / Flickr)

Chris Christie, faux pro-Obama, vrai cheval de Troie de Romney

Le gouverneur républicain du New Jersey, en première ligne dans la catastrophe liée au passage de Sandy, ne tarit pas d'éloge depuis quelques jours sur Barack Obama. Au grand dam de Mitt Romney. Tout Washington spécule sur ses motivations...

Mitt Romney et sa femme Ann en campagne à Dubuque, dans l'Iowa, le 18 juin 2012. (LARRY DOWNING / REUTERS)

La presse américaine, pas si pro-Obama qu'on le croit

C'est la saison des "endorsements", ces déclarations de soutien officielle des journaux à l'un des candidats. Si plusieurs grands quotidiens soutiennent le président, Mitt Romney peut se prévaloir de quelques jolis coups dans des quotidiens régionaux stratégiques.

Mitt Romney aux cotés de Richard Mourdock, candidat au sénat dans l'Indiana, le 4 août 2012 à Evansville (Etats-Unis). (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

La grossesse après un viol, "volonté de Dieu" pour un républicain de l'Indiana

Richard Mourdock, candidat au Sénat dans l'Indiana, a justifié son opposition radicale à l'avortement de manière peu opportune mardi soir. Pas de chance pour Mitt Romney, qui venait de l'appuyer officiellement...

Ben DuPré, directeur de Personhood Alabama, à la Fondation pour une loi morale, dont il est aussi l'avocat, le 5 septembre 2012 à Montgomery, Alabama (Etats-Unis).

Dans l'Alabama, les champions pro-life combattent l'avortement dans le texte

Ben DuPré dirige la branche locale du mouvement Personhood, qui vise à faire reconnaître le fœtus comme une personne à part entière. Objectif final : faire plier la Cour suprême américaine sur le droit à l'avortement.