Après le passage de l'ouragan Florence, la menace des inondations

Les ravages de l'ouragan Florence à New Bern, en Caroline du Nord, le 14 septembre 2018. Photo: Logan Cyrus / AFP

La Caroline du Nord subit toujours le passage de l'ouragan Florence. Après les vents, ce sont désormais les précipitations continues qui menacent les villes. C'est le cas notamment à Jacksonville, désormais coupée du monde avec la montée des eaux.

À Jacksonville en Caroline du Nord (États-Unis), "tous les accès sont inondés, impossible de sortir d'ici", explique Agnès Vahramian. L'ouragan Florence a fait de nombreux dégâts dans cet État de la côte est des États-Unis. "Le courant est fort, un camion a été emporté, il transportait des générateurs, parce que la ville est en partie privée de courant", raconte la journaliste de France 2. En Caroline du Nord, de nombreux endroits se trouvent aujourd'hui isolés en raison du passage de Florence.

"L'eau barre tous les passages"

Dans certains quartiers, plusieurs centaines de personnes ont dû être hélitreuillées afin de ne pas subir la montée des eaux. A Jacksonville, certains faubourgs sont devenus fantômes. Pas un bruit, si ce n'est celui de la pluie qui continue de s'abattre. Certaines familles ont vu le toit de leur maison s'envoler avec le passage de l'ouragan Florence. La pluie est continue depuis trois jours, les maisons prennent l'eau. La ville de Jacksonville est désormais cernée: l'eau barre tous les passages. "La Caroline du Nord, c'est beaucoup de petits ruisseaux qui gonflent avec l'ouragan", explique Agnès Vahramian. Les barques restent le seul moyen, parfois, pour venir en aide aux habitants encore sinistrés.

Reportage d'Agnès Vahramian et Thomas Donzel

A lire aussi