Sur l'île de Montecristo, des touristes triés sur le volet

Chaque année, c’est la course. Seules quelques heures suffisent pour écouler tous les billets pour Montecristo. L’île la plus protégée de l’archipel toscan ne peut accueillir qu’une poignée de curieux, environ 1000 par an. Si les places sont chères, c’est que l’île est reconnue comme réserve naturelle nationale depuis 1971....