Fuite des cerveaux : Italie je t’aime, mais je te quitte

Dans le deuxième plus vieux pays du monde, les jeunes se font la malle. En 2018, ils étaient 128 000 jeunes Italiens à s’expatrier. La fuite des cerveaux s’accentue d’année en année, et concerne les citoyens fraîchement diplômés recherchant de meilleurs salaires et opportunités. Ils se rendent en Allemagne, au Royaume-Uni...