Hong Kong : la police armée chinoise se déploie près de la frontière

Les blindés chinois s'amassent près de la frontière entre Hong Kong et Shenzhen (Chine). Un déploiement qui fait craindre une éventuelle intervention du gouvernement chinois sur les manifestants pro-démocratie du territoire de Hong Kong. 

"Les autorités sont nerveuses. Nous avons été arrêtés par la police. On nous a demandé d'effacer nos images et plusieurs habitants que l'on a croisés nous ont dit que le sujet était sensible", explique la journaliste Angélique Forget. "De leur côté, les troupes se tiennent prêtes. Nous avons croisé de nombreux hommes en uniforme. Une quantité impressionnante de véhicules militaires", précise l'envoyée spéciale à Shenzhen, en Chine.

Des images de convois militaires diffusées à la télévision d'État

Une cinquantaine de véhicules militaires, dont quelques blindés, sont stationnés en plein centre de Shenzhen, aux abords d'un stade. On aperçoit aussi des hommes en treillis. Ces derniers jours, les médias officiels chinois ont diffusé en masse des images de convois militaires. À Shenzhen, tout près de la frontière avec Hong Kong, les habitants soutiennent l'idée d'une intervention.

A lire aussi