Sans frontières - Pékin : la France qui s'exporte en Chine

Ce matin, notre correspondant à Pékin, Arnaud Miguet, nous parle de la France qui s'exporte et qui séduit en Chine, notamment au niveau de la cosmétique.

En Chine, le marché du cosmétique a le vent en poupe : les ventes ont augmenté de 25% chaque année. Le secteur représente 11 milliards d’euros en France. En Chine, c’est 17 milliards. Un chiffre qui explosera en 2050.

Pourquoi les chinois consomment de plus en plus de cosmétiques ?

La Chine représente 1 milliard 400 millions d’habitants donc autant de potentiels consommateurs et elle s’enrichit à vue d’œil ; et nombreux sont les hommes qui s’initient au monde du cosmétique, en utilisant crèmes de jour ou de nuit, et le font sans fards ni complexes. Sans fards, vraiment ? De plus en plus de chinois sortent avec leur trousse à maquillage.

Comment expliquer ce phénomène ?

D’abord, il y a un désir de réussite sociale et un désir de sortir du lot pour ces jeunes urbains. Ils s’apprêtent afin de trouver une épouse ou un emploi. D’une certaine manière, la Chine et ses critères de beauté s’occidentalisent. Les hommes ayant recours à la chirurgie esthétique demandent des yeux plus ronds et un nez plus fin afin de ressembler aux Occidentaux.

La Chine est aussi influencée par ses voisins : en particulier la K-pop culture venant de Corée du Sud, portée par des boys bands dont les membres sont toujours très maquillés. Là-bas, le maquillage pour les hommes est très accepté, en conséquence en Chine aussi.

Retrouvez dans ce reportage de Justine Jankowski des portraits d’hommes chinois ayant recours aux cosmétiques et à la chirurgie esthétique.

 

A lire aussi