Chine : les célibataires à l'école de la séduction

Chine : les célibataires à l'école de la séduction

À Shanghai, c'est la saison des mariages. Ceux qui en profitent ont de la chance, car en Chine, il y a moins de filles que de garçons : le pays compterait 200 millions de célibataires. Une nouvelle solution se présente à eux : des cours de séduction. Un groupe d'étudiant est ce jour-là en exercice dans un centre commercial. Les trois novices doivent aborder une fille, c'est un échec. Pour leur professeur, quelques secondes suffisent pour obtenir le numéro d'une jeune fille, il est persuadé que ce genre de cours va se développer. Les étudiants dépensent entre 2 000 et 4 000 € pour trois mois de formation. Mais le succès serait assuré : leur formateur revendique près de 90 % de réussite.

Un marché à 1 milliard d'euros

En Chine, ces hommes sont surnommés "branches mortes". Les cours de séduction et les sites de rencontre se multiplient, l'un d'entre eux propose même aux parents anxieux de rencontrer d'autres parents d'enfants célibataires. Son fondateur a levé plus d'un million d'euros et compte conquérir un vaste marché. Selon une étude récente, le marché des rencontres plus de 1 milliard d'euros dans l'Empire du Milieu.

Chine : les célibataires à l'école de la séduction

A lire aussi