États-Unis/ Corée du Nord : le sommet est menacé

États-Unis/ Corée du Nord : le sommet est menacé

Coup de froid sur les espoirs américains. Kim Jong-un, le leader Nord-coréen, menace de ne pas rencontrer Donald Trump le 12 juin prochain, comme cela était prévu. Ce mercredi matin, le président américain faisait grise mine, déclarant n'avoir "rien vu, rien entendu". L'administration américaine n'a effectivement pas été directement mise au courant. La menace émane d'un communiqué nord-coréen qui annonce la couleur :"nous n'irons pas si les États-Unis exigent unilatéralement que l'on renonce à l'arme nucléaire".

Kim Jong-un dénonce des exercices militaires en cours

Pyongyang dénonce également les exercices militaires en cours depuis cinq jours entre Américains et Sud-coréens au large de la péninsule. Le message de Pyongyang est venu quelque peu doucher le triomphalisme de Donald Trump et lui rappelle qu'avec la Corée du Nord, rien n'est jamais gagné d'avance.

États-Unis/ Corée du Nord : le sommet est menacé

A lire aussi