Les habitants en sous-sol de Pékin qu'on surnomme la "tribu des rats"

Plus de 5000 abris de défense anti-qériens furent construits sous les immeubles de Pékin dans les années 70 à l''époque d'un grand froid diplomatique et politique entre russes et chinois, faisant craindre alors à la Chine des bombardements soviétiques.
Aujourd'hui, vivre dans ces abris, au mieux dans l'entre-sol ou alors dans les étages inférieurs sans fenêtres est souvent une nécessité pour les nombreux travailleurs mingrants.

A lire aussi