Disparition de Charles Aznavour: l'émotion en Arménie

Il se disait lui même "100% français et 100% arménien". Mais peut-être plus qu'en France c'est en Arménie que l'annonce de la mort de Charles Aznavour a suscité le plus d'émotion. Une émotion sincère, profonde et unanime.

Regardez ici notre reportage diffusé dans Télématin

L'émotion et le recueillement sur la place Charles Aznavour au centre d'Erevan, la capitale. 

Car pour les Arméniens Charles Aznavour était bien plus qu'un chanteur. Il était celui qui, au lendemain du terrible tremblement de terre du 7 décembre 1988, a volé au secours du pays de ses ancêtres. Dans la ville du Gyumri, au nord du pays, on lui même dressé une statue inaugurée en sa présence en septembre en 2001. Elle mesure près de 7 mètres de haut. A la hauteur de l'estime et de la reconnaissance des Arméniens pour leur bienfaiteur.

La statue de Charles Aznavour à Gyumri, au nord de l'Arménie. Elle a été inaugurée en septembre 2001 en présence de l'artiste. 

Samvel Petrosyan, le sculpteur qui a réalisé la statue de Charles Aznavour à Gyumri. L'artiste a posé pour lui de longues heures durant dans son atelier. 

Sur la place qui porte son nom au coeur d'Erevan ils étaient des centaines à suivre en direct sur un écran géant la retransmission de la cérémonie d'hommage national dans la cour de l'hôtel des Invalides à Paris.

Charles Aznavour devait donner un grand concert à l'occasion du sommet de la francophonie qui se tient dans la capitale arménienne les 11 et 12 octobre. C'est Emmanuel Macron qui l'avait invité à l'y accompagner. Il s'était empressé d'accepter. Le sort en a décidé autrement. D'autres artistes français seront là pour lui rendre hommage. Serge Lama, les chanteuses Zaz et Angélique Kidjo.

Le théâtre de marionnettes d'Erevan a tenu à sa façon à saluer la mémoire de celui qui a jamais restera dans le coeur des Arméniens. 

Publié par Bureau Moscou / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article