La North Coast 500 : la Route 66 de l'Ecosse

Durness Beach

Avec ses paysages à couper le souffle, ses lacs traditionnels et ses châteaux magnifiques, l'Ecosse regorge de trésors cachés. Et elle compte bien les mettre en avant : depuis plusieurs années, elle met en place un véritable plan marketing pour attirer les visiteurs. Nous avons passé quelques jours à la découverte de ces lieux paradisiaques.

Ils l'appellent la Route 66 de l'Ecosse. La North Coast 500, qui longe les côtes du nord de l'Ecosse et forme une boucle de 500 miles (800 kilomètres), offre des paysages à couper le souffle. En partant d'Inverness, la capitale des Highlands, la route traverse les montagnes de Ben Hope, Suilven ou encore An Teallach, dont les reliefs s'étendent au dessus des landes sauvages.

Au bord de l'océan se succèdent des falaises abruptes et plages au sable blanc. La plage d'Achmelvich, par exemple, avec son eau turquoise prend des airs paradisiaques. L'eau n'est pas celle de la Méditerranée mais les  touristes viennent chercher pureté et sérénité. Et à la pointe, au Nord-Est, les falaises de Duncansby se dressent vers le ciel et accueillent toute sorte d'oiseaux : des pingouins torda, des mouettes tridactyles, des fulmars boréals et des macareux notamment.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis plusieurs années, l'Ecosse a mis en place un véritable plan marketing pour attirer les visiteurs. Cette route a été inaugurée à l'été 2015 et rebaptisée North Coast 500. Les effets ne se sont pas faits attendre : en 2015, le tourisme a augmenté de 5% par rapport à l'année précédente.

L'Ecosse copie ainsi sa voisine irlandaise. La Wild Atlantic Way se vante d'être la route côtière la plus longue du monde, avec plus de 2500 kilomètres. Son slogan fait des ravages : depuis 2012, la fréquentation touristique du pays ne cesse d'augmenter.

Découvrez notre reportage sur la North Coast 500 : 

Charlotte Onfroy-Barrier, avec Loïc de La Mornais

A lire aussi