CETA : pour la Wallonie c'est encore non

Paul Magnette, Ministre-Président de la Wallonie

La Wallonie, région francophone de Belgique, continue, malgré les intenses pressions des pays membres de l'UE, de résister au Ceta, l'ambitieux traité de libre échange entre l'UE et le Canada. Cette région de 3,6 millions d'habitants est la seule à bloquer. Vendredi 21 octobre, la ministre canadienne du Commerce a exprimé sa colère : "l'Union européenne est incapable de conclure un accord de libre-échange, même avec le Canada". La question des tribunaux d'arbitrage est la plus sensible : elle concerne la possibilité donnée aux multinationales investissant dans un pays étranger de porter plainte contre un Etat adoptant une politique publique contraire à leurs intérêts. Les contacts se poursuivent entre Belges et Européens afin de trouver une solution pour débloquer la signature du traité. Le sort du sommet entre l'Union et le Canada prévu jeudi 27 octobre est toujours en suspens.

Billets sur le même sujet :

  • Aucun billets associés