Pays-Bas : Des pommes de terres salées contre la faim dans le monde

C’est une utopie, qui a pris corps il y a quelques années grâce à un agriculteur néerlandais : lutter contre la faim dans le monde grâce à la production de pommes de terre salées. Aujourd’hui la salinisation de millions de terres agricoles ne permet pas la culture de cette plante. Jusqu’au jour où Marc Van Rijsselberghe a réussi cet exploit : faire pousser des pommes de terre avec 50% d’eau salée et 50% d’eau douce.

Les expériences que tente l'agriculteur et son équipe ne concernent pas seulement les pommes de terre, elles consistent aussi à regarder comment d'autres cultures poussent dans l'eau salée, comme les carottes, les fraises, les oignons et la laitue.

Selon l'Institut des Nations Unies pour l'eau, l'environnement et la santé, le monde perd environ 2 000 hectares de terres agricoles par jour du fait de la dégradation induite par le sel dans 75 pays, causée par une irrigation insuffisante ou absente. L'équipe néerlandaise a déjà commencé à exporter ses pommes de terre au Pakistan et prévoit d'en cultiver dans les zone humides salées de la Camargue.

Publié par Pascal Verdeau / Catégories : Non classé

Billets sur le même sujet :

  • Aucun billets associés